Affrontements nocturnes entre Israéliens, Palestiniens et soldats en Cisjordanie
Rechercher

Affrontements nocturnes entre Israéliens, Palestiniens et soldats en Cisjordanie

L'armée a surpervisé une affluence de fidèles Palestiniens vers le mont du Temple à l'occasion de Laylat-al-Qadr

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des soldats israéliens fouillent la ville de Naplouse, en Cisjordanie, à la recherche des meurtriers du rabbin Raziel Shevach, le 11 janvier 2017. (Crédit : armée israélienne)
Des soldats israéliens fouillent la ville de Naplouse, en Cisjordanie, à la recherche des meurtriers du rabbin Raziel Shevach, le 11 janvier 2017. (Crédit : armée israélienne)

Des affrontements ont éclaté entre les résidents de l’implantation d’Yitzhar, au nord de la Cisjordanie et les Palestiniens d’un village voisin, dans la nuit de lundi à mardi, à indiqué l’armée.

Les soldats de la brigade régionale de Samarie ont été dépêchés sur place.

« Un nombre de Palestiniens ont commencé à lancer des pierres en direction des troupes qui ont riposté avec des dispositifs anti-émeutes et des tirs d’avertissement en l’air. La foule s’est dispersée », a indiqué l’armée.

Ces affrontements surviennent dans un contexte particulièrement agite, en raison de l’expulsion de 15 familles de l’avant-poste de Netiv Haavot, en Cisjordanie, et de la fête sunnite Laylat al-Qadr. (Les musulmans chiites la célèbrent à une date différente.)

Séparément, les soldats ont arrêté un jeune Palestinien qui jetait des pierres dans la ville de Hébron, a signalé l’armée.

Il a été confié aux services du Shin Bet pour être interrogé.

Toujours à Hébron, l’armée a supervisé l’entrée de quelque 10 000 fidèles musulmans au Tombeau du Patriarches pour les prières du soir.

De plus, Israël a autorisé l’entrée de plus de 91 000 Palestiniens à Jérusalem pour les prières du soir au mont du Temple, a affirmé l’armée.

Des milliers de Palestiniens arrivent à Jérusalem pour les prières de Laylat al-Qadr, au mont du Temple, le 11 juin 2018. (Crédit : armée israélienne)

Laylat al-Qadr ou Nuit du Destin, survient à la fin du mois du Ramadan. Elle marque traditionnellement la nuit durant laquelle le Coran a été révélé au prophète Mahomet. Selon la tradition musulmane, cette nuit de fête serait également la nuit de l’absolution de tous les péchés.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...