Amende de 800 £ pour l’Écossais qui a appris à son Carlin à faire le salut nazi
Rechercher

Amende de 800 £ pour l’Écossais qui a appris à son Carlin à faire le salut nazi

Markus Meechan déclare qu'il ne paiera pas l'amende et qu'il est prêt à aller en prison pour défendre son droit à la liberté d'expression

Buddha, un chien écossais dont le propriétaire lui a appris à lever la patte droite quand il entend la phrase "Sieg heil'"(Capture d'écran YouTube).
Buddha, un chien écossais dont le propriétaire lui a appris à lever la patte droite quand il entend la phrase "Sieg heil'"(Capture d'écran YouTube).

Un Écossais qui a été reconnu coupable d’un crime raciste pour avoir appris au chien de sa petite amie à faire le salut nazi s’est vu infliger une amende de 800 livres sterling par le tribunal d’Airdrie Sheriff’s Court en Écosse, lundi.

Mark Meechan, 29 ans, a été condamné le mois dernier pour avoir posté une vidéo « gravement offensante » sur YouTube.

Meechan a appris au Carlin, nommé Bouddha, à répondre par le salut nazi lorsqu’il entendait des déclarations telles que « Heil Hitler » et « Gazer les Juifs ». Il a indiqué dans la vidéo qu’il a dressé le chien pour ennuyer sa petite amie.

« La pièce maîtresse de votre vidéo consiste à répéter l’expression « Gazer les Juifs » encore et encore en tant qu’ordre adressé au chien, qui réagit ensuite », a déclaré le shérif Derek O’Carroll dans sa sentence, selon les médias britanniques. « Le ‘Gazer les Juifs’ sous une forme ou une autre est répété par vous 23 fois en quelques minutes », a-t-il ajouté.

« Sur l’ensemble de la preuve, y compris votre comportement », dit O’Carroll, « j’ai trouvé que la vidéo que vous avez publiée, en utilisant un réseau de communication public, était grossièrement offensante et contenait du matériel menaçant, antisémite et raciste ».

Meechan a dit qu’il ferait appel de la décision. « Je ne vais pas payer l’amende parce que nous allons faire appel », a-t-il dit à l’extérieur du tribunal. « Cela crée un précédent très dangereux parce que le tribunal décide de ce que les gens peuvent dire. »

L’avocat de Meechan, Ross Brown, a déclaré : « Ce tribunal a fait de Mark Meechan un criminel. Jusque-là, c’était un homme qui n’avait aucun démêlé avec la justice. Il se considérait comme un homme libéral. « Etre qualifié de criminel est une sanction. »

Brown a déclaré que même la police n’avait pas initialement considéré la plaisanterie comme un crime.

« La difficulté, semble-t-il, c’est que cette personne aime l’humour noir, et qu’il pensait vivre dans une juridiction qui lui donne le droit de s’exprimer pleinement », a-t-il dit aux journalistes. « Cela n’était pas la vision que la police écossaise a eue en recevant un signalement de la mise en ligne de la vidéo. »

Tommy Robinson, ancien leader d’extrême droite, militant de la liberté d’expression et sioniste autoproclamé, qui accompagnait Meechan, a déclaré que cette décision donnait une mauvaise image de la communauté juive.

Ce Carlin nommé Bouddha a été dressé pour faire un salut nazi pour plaisanter, a dit le petit ami de son propriétaire. (Capture d’écran : YouTube)

« Je pense que la police a utilisé la communauté juive dans ce cas-ci pour faire taire les gens et ils ont en fait essayé de ternir la communauté juive en faisant comme s’ils ne pouvaient pas accepter une blague », a-t-il dit à l’extérieur du tribunal. « Au pire, c’est de l’humour de mauvais goût, ce n’est certainement pas une incitation à la haine religieuse contre les Juifs. »

Le comédien juif britannique David Baddiel a écrit plus tôt ce mois-ci qu’il était partagé quant à savoir s’il devait soutenir Meechan, parce qu’il voulait plaisanter, ou si c’était un cas d’antisémitisme tiré directement des pages Web du site néo-nazi, le Daily Stormer.

La vidéo originale, publiée en septembre 2016 sur sa chaîne YouTube, Count Dankula, a été visionnée plus de 2,8 millions de fois avant d’être retirée pour avoir enfreint la politique de YouTube sur les propos racistes.

« Ma petite amie est toujours en train de délirer et de dire à quel point son petit chien est mignon et adorable, alors j’ai pensé à le transformer en la chose la moins mignonne à laquelle je pourrais penser, à savoir un nazi », avait-il dit.

Meechan a posté plus tard une vidéo dans laquelle il s’est excusé pour les clips originaux, disant que c’était une blague et qu’il n’a pas de telles tendances politiques.

« Je suis vraiment désolé envers la communauté juive pour toute offense que je leur ai causée. Cela n’a jamais été mon intention et je m’excuse », a-t-il dit.

JTA a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...