Après avoir quitté Kakhol lavan, le ministre Shay démissionne du gouvernement
Rechercher

Après avoir quitté Kakhol lavan, le ministre Shay démissionne du gouvernement

Les responsables du Likud parviennent à un compromis en acceptant qu'aucune primaire ne soit organisée avant les prochaines élections, mais l'exigent lors de tout vote ultérieur

Le ministre de la Science et de la Technologie Izhar Shay est aperçu devant la Knesset, le 23 octobre 2020. (Olivier Fitoussi/Flash90)
Le ministre de la Science et de la Technologie Izhar Shay est aperçu devant la Knesset, le 23 octobre 2020. (Olivier Fitoussi/Flash90)

Le ministre des Sciences et de la Technologie, Izhar Shay, a informé vendredi le président de Kakhol lavan, Benny Gantz, qu’il allait démissionner de son poste au sein du gouvernement, dans le cadre du dernier remaniement ministériel depuis la chute du gouvernement le mois dernier, en vue de l’organisation d’élections en mars prochain.

L’annonce a été faite un peu plus d’une semaine après que Shay a déclaré qu’il quitterait le parti Kakhol lavan, qui est en train de s’effondrer.

« Je remercie Benny Gantz de m’avoir offert une place dans son parti, de m’avoir donné l’opportunité d’être ministre au sein du gouvernement israélien et de représenter l’industrie israélienne de l’innovation et des hautes technologies, et d’avoir eu le privilège de faire partie de la famille Kakhol lavan », a déclaré M. Shay dans un communiqué.

« Malgré les désaccords entre nous, j’apprécie Benny, je le respecte beaucoup. Sa modestie, son intégrité, son exemple personnel et son sacrifice personnel sont ce que le peuple d’Israël mérite de la part d’un dirigeant », a ajouté le ministre démissionnaire.

Shay n’a pas indiqué s’il rejoignait un autre parti ou s’il quittait la politique.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...