Après lui avoir téléphoné, Trump salue l’“exceptionnel” rabbin Habad blessé
Rechercher

Après lui avoir téléphoné, Trump salue l’“exceptionnel” rabbin Habad blessé

"Quel homme extraordinaire. Il s'est fait arracher au moins un doigt, et tout ce qu'il voulait faire, c'est aider les autres", a déclaré le président américain sur Twitter

Le rabbin Yisroel Goldstein lors d'une conférence de presse dans la synagogue 'Habad de Poway, en Californie, suite à une fusillade qui a eu lieu la veille dans le lieu de culte lors du dernier jour de Pessah, le 28 avril 2019. (Crédit : SANDY HUFFAKER / AFP)
Le rabbin Yisroel Goldstein lors d'une conférence de presse dans la synagogue 'Habad de Poway, en Californie, suite à une fusillade qui a eu lieu la veille dans le lieu de culte lors du dernier jour de Pessah, le 28 avril 2019. (Crédit : SANDY HUFFAKER / AFP)

Le président américain Donald Trump a tweeté lundi au sujet de son appel téléphonique de la veille au rabbin Yisroel Goldstein, qui a été blessé aux deux mains lors de l’attentat de samedi contre sa synagogue de Poway, en Californie, le qualifiant d’“homme extraordinaire”.

Le rabbin a raconté dimanche à ses fidèles et aux journalistes qu’il avait été « étonné » de recevoir cet appel et que la conversation avait duré entre 10 et 15 minutes, pendant lesquelles Trump a « parlé de son amour pour la paix, le judaïsme et Israël ».

« J’ai longuement parlé hier au rabbin Yisroel Goldstein, du mouvement Habad de Poway, pour lui présenter mes plus sincères condoléances, ainsi qu’à tous ceux touchés par la fusillade en Californie, » a écrit Trump dans son message.

« Quel homme formidable », a-t-il ajouté. « Il a eu au moins un doigt arraché, et tout ce qu’il voulait faire, c’était aider les autres. Vraiment exceptionnel ! »

Le président des États-Unis, Donald Trump, s’exprime lors d’une annonce à la Maison Blanche à Washington, DC, le 12 avril 2019. (NICHOLAS KAMM / AFP)

L’attentat est considéré comme un crime de haine, et l’homme armé, John Earnest, 19 ans, a été accusé dimanche d’un chef de meurtre au premier degré et de trois chefs de tentative de meurtre.

Lori Gilbert-Kaye, 60 ans, membre du mouvement Habad, est décédée lors de la fusillade de samedi. Outre le rabbin, Noya Dahan, une Israélienne de huit ans originaire de Sderot, et son oncle de 31 ans, Almog Peretz, ont également été blessés. Tous sont dans un état stable.

Des élus américains de tout l’éventail politique ont condamné les violences de samedi, qui ont coïncidé avec le dernier jour de Pessah, six mois après qu’une fusillade dans une synagogue de Pittsburgh a fait 11 victimes.

JTA a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...