Après Pittsburgh, un armurier juif du Colorado offre des fusils aux rabbins
Rechercher

Après Pittsburgh, un armurier juif du Colorado offre des fusils aux rabbins

Mel Bernstein estime que les rabbins devraient avoir les moyens de protéger leurs fidèles mais devront "d'abord passer des tests"

L'armurier Mel Bernstein proposer d'armer les rabbins après la fusillade de Pittsburgh. (Crédit : capture d'écran News5)
L'armurier Mel Bernstein proposer d'armer les rabbins après la fusillade de Pittsburgh. (Crédit : capture d'écran News5)

Un juif, propriétaire d’une boutique d’armes à feu dans le Colorado, a proposé d’offrir des armes semi-automatiques aux rabbins après le meurtre de 11 fidèles de la synagogue Tree of Life à Pittsburgh.

Mel Berstein, qui gère Dragon Arms près de Colorado Springs, s’est exprimé mercredi sur la chaîne américaine KOAA-TV (News5).

« Imaginez qu’il y ait un incendie dans la synagogue. Qu’est ce que vous prenez ? Vous prenez un extincteur, n’est-ce-pas ? », a déclaré Bernstein, alias Dragonman. « OK, disons que quelqu’un vient et commence à tirer sur tout le monde. Qu’allez vous prendre ? Vous prenez votre AR-15 ou un fusil ou un pistolet. »

Durant la fusillade de samedi, « les gens assis dans la synagogue étaient des cibles faciles » et « personne pour l’arrêter », a ajouté Bernstein au sujet du tireur Robert Bowers. « Il faut avoir les bons outils pour réagir, et c’est le bon outil, j’en fais dons aux rabbins. »

La population rend hommage aux 11 personnes tuées le 27 octobre 2018, devant un mémorial de fortune à l’extérieur de la synagogue Tree of Life, dans le quartier Squirrel Hill de Pittsburgh, le jeudi 1er novembre 2018. (Crédit : AP Photo/Gene J. Puskar)

Chaque arme que Bernstein souhaite donner aux dirigeants religieux locaux est estimée à 650 dollars, et il a assuré que chaque rabbin subirait des tests pour garantir qu’il soit apte à posséder une arme, a indiqué le Western Journal.

Le rabbin Jeff Ader de Temple Beit Torah, à Colorado Springs a déclaré à la chaîne KOAA qu’il trouvait que c’était une offre très généreuse et bien intentionnée, et qu’il devait y réfléchir. Ader a également déclaré qu’il pensait former des gens au port d’armes.

Un autre rabbin local a déclaré qu’il ne souhaitait pas commenter cette proposition, selon News5.

Scott Levin, de la branche du Colorado de la Ligue Anti-Diffamation (ADL) a confié à News5 que l’image d’un rabbin armé était problématique. Levin a également indiqué qu’il pense qu’il devrait y avoir des boutons d’alarme et qu’il n’était pas opposé à la présence de personnel de sécurité armé, mais qu’armer les dirigeants religieux envoyait le mauvais message.

Après la fusillade, le président Donald Trump a déclaré que c’est le genre « de cas où, s’ils avaient eu un garde armé à l’intérieur, ils auraient été en mesure de le stopper immédiatement. Peut-être que personne n’aurait été tué, à part lui. »

Le représentant de Californie Adam Schiff, un juif démocrate, a rejeté cette idée.

« Je n’approuve certainement pas l’idée que cela aurait pu être évité ou modéré si quelqu’un était armé à la synagogue. Ce n’est pas la réponse », a déclaré Schiff dans des propos rapportés par The Guardian. « C’est un problème de plus grande envergure, sur le type de climat que nous créons dans ce pays. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...