Arava: Le festival de cinéma du désert accueille Laetitia Casta et Louis Garrel
Rechercher

Arava: Le festival de cinéma du désert accueille Laetitia Casta et Louis Garrel

Au programme une rétrospective de Claude Sautet et une programmation française élargie dans le cadre de la saison croisée France-Israël

  • Extrait de "Nelly et M. Arnaud" de Claude Sautet (autorisation)
    Extrait de "Nelly et M. Arnaud" de Claude Sautet (autorisation)
  • Extrait de "C'est ça l'amour" de Claire Burger (autorisation)
    Extrait de "C'est ça l'amour" de Claire Burger (autorisation)
  • "Vincent François Paul et les autres" de Claude Sautet (Crédit: autorisation)
    "Vincent François Paul et les autres" de Claude Sautet (Crédit: autorisation)
  • "Un homme fidèle" de Louis Garrel (Crédit: autorisation)
    "Un homme fidèle" de Louis Garrel (Crédit: autorisation)
  • Emmanuelle Béart dans "Un cœur en hiver" de Claude Sautet (Crédit: autorisation)
    Emmanuelle Béart dans "Un cœur en hiver" de Claude Sautet (Crédit: autorisation)
  • "Les frères Sisters" de Jacques Audiard (Crédit: autorisation)
    "Les frères Sisters" de Jacques Audiard (Crédit: autorisation)
  • "Le peuple migrateur" de Jacques Perrin (Crédit: autorisation)
    "Le peuple migrateur" de Jacques Perrin (Crédit: autorisation)

Le Festival international du film d’Arava a lieu chaque année en novembre au cœur de la réserve naturelle d’Ashosh, dans le désert d’Arava.

Du 8 au 16 novembre, il propose cette année une programmation spéciale de films français dans le cadre de la Saison croisée France-Israël avec pour invités d’honneur Jean-Louis Livi, producteur et ancien agent de Claude Sautet, qui présentera deux des trois films du réalisateur français et le réalisateur français Louis Garrel et l’actrice Laetitia Casta viendront présenter “Un homme fidèle”.

Révélé par « The dreamers » de Bernardo Bertolucci en 2003, Louis Garrel n’a cessé de tourner depuis.

L’ex-compagnon de Valéria Bruni-Tedeschi, tout récemment marié à Lætitia Casta, a multiplié les collaborations fructueuses ces dernières années.

Il déclarait en 2017 au Times of Israël lors de sa venue au festival de cinéma de Jérusalem à propos d’une pression éventuelle du BDS : « On entend de temps en temps des gens dire qu’il ne faut pas aller en Israël et qu’il faut boycotter Israël mais c’est d’une absurdité tellement totale ! Si les gens veulent entendre parler d’Israël, qu’ils lisent [A.B] Yehoshua mais qu’ils ne se fassent pas des idées préconçues avec le journal de TF1 ! Il faut écouter des gens qui tous les jours réfléchissent à la question, comme Gitaï, Yehoshua ou d’autres intellectuels ».

A lire – Louis Garrel : “Je trouve le boycott d’Israël absurde”

Le festival propose également au grand public des rencontres avec des cinéastes israéliens et étrangers.

En ouverture cette année on retrouve “Les frères Sisters” de Jacques Audiard. Présentés également dans le cadre du festival : “Le peuple migrateur” de Jacques Perrin et “C’est ça l’amour” de Claire Burger.

L’ensemble du programme est disponible ici (en hébreu).

Horaires des projections :

Films d’ouverture : “Les frères Sisters” de Jacques Audiard – 8/11, 19h

“Le peuple migrateur” de Jacques Perrin, 8/11, 17h15

“C’est ça l’amour” de Claire Burger, 8/11, 21h30

“Un homme fidèle” de Louis Garrel, 16/11, 21h45 – En présence de Louis Garrel et de Laetitia Casta

Rétrospective Claude Sautet :

“Nelly et Mr Arnaud”, 10/11, 17h15

“Un Cœur en Hiver”, 14/11, 17h15 – En présence de Jean-Louis Livi

“Vincent, François, Paul et les autres”, 15/11, 17h15 – En présence de Jean-Louis Livi

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...