Israël en guerre - Jour 138

Rechercher
LES VICTIMES DES MASSACRES DU HAMAS DU 7/10/2023

Arieh, Ruti et Or Akuni, 68 ans, 67 ans et 32 ans : des parents et leur fille massacrés

La famille a été assassinée dans son habitation de Netiv Haasara, le 7 octobre

Ruti, Arieh et Or Akuni. (Autorisation)
Ruti, Arieh et Or Akuni. (Autorisation)

Arieh Akuni, 68 ans, son épouse Ruti Akuni, 67 ans et leur fille Or Akuni, 32 ans, ont été assassinés par les terroristes du Hamas, le 7 octobre, dans leur habitation de Netiv Haasara.

Ils ont été inhumés dans la ville de Nitzan, le 17 octobre.

Nechama Akuni, belle-sœur d’Aryeh et Ruti, a décrit un couple « humble, qui adorait les autres ; ils travaillaient dur, c’était des gens de la terre. Leur famille, leurs enfants et leurs petits-enfants étaient tout leur monde et la communauté dans laquelle ils vivaient – qu’ils avaient établie après leur évacuation de Yamit [une implantation du Sinaï] – et là où ils avaient élevé leurs enfants, Netiv Haasara, faisait partie intégrante de qui ils étaient, c’était un grand amour ».

Nechama a raconté qu’à l’occasion de Simhat Torah — le jour où ils ont été tués – ils organisaient, tous les ans, un grand barbecue et « des dizaines de personnes venaient dans leur maison si ouverte… Tu nous manques tellement, Aryeh ; tu aimais les gens, tu aimais les chiens ; tu étais un cuisinier incroyable et un grand-père merveilleux. Et toi, Ruti, tu tissais tes fleurs, tu préparais ces choux farcis que nous engloutissions. Nos cœurs sont brisés et il ne nous reste que des souvenirs et des photos. »

Or travaillait comme coordinatrice auprès des étudiants pour Agrostudies, une organisation qui fait venir des étudiants en agriculture du monde entier en Israël. L’organisation a écrit en sa mémoire que « Or », en hébreu, « signifie lumière. Et c’était ce qu’elle était, un rayon de lumière dans nos vies. Avec ses yeux bleus profonds et son large sourire qui apportaient immédiatement un sentiment d’optimisme et de joie quand elle était aux alentours ».

« Elle aimait tant ses étudiants, et elle était une coordinatrice unique en son genre, parmi les meilleures et parmi les plus aimées que nous avons pu avoir avec nous. Son objectif a toujours été de soutenir les étudiants, de faire en sorte qu’ils se sentent chez eux. Elle était si fière de ses étudiants et de leurs résultats, elle était à la fois leur mère et leur famille », a ajouté Agrostudies. « C’était une combattante, une personne motivée qui encourageait toujours ceux qui étaient autour d’elle à suivre leurs objectifs et à réaliser leurs rêves ».

Yehonatan Cohen, le fiancé d’Or, s’est souvenu, un mois après sa mort, de leurs projets et de leurs aspirations perdus.

« Tous nos projets, le mariage que nous voulions, dont nous parlions tellement, la promotion attendue au travail, nos rires sans fin et nos disputes ridicules, nos repas gastronomiques à base de schnitzel froid avec du ketchup et de la mayonnaise à 3 heures du matin… Où est donc passé tout ça ?! Comment cela a-t-il pu s’interrompre en plein milieu ?! Et pourquoi ?!”

« Tu étais la personne la plus pure, la plus vraie, la plus joyeuse, la plus vivante du monde… Depuis que nous nous sommes rencontrés, il y a 4 ans et demi, tu m’as relevé, tu as construit ce qui manquait en moi avec ton cœur si grand et ton acceptation sans fin… Le monde est devenu fou et le ciel nous est tombé dessus. Il n’est pas tombé : il s’est fracassé au sol, il a été anéanti, il a explosé. Je ne sais plus quoi faire maintenant ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.