Rechercher

Ashkelon: le fils d’un chef de gang gravement blessé dans une tentative d’assassinat

Des images de vidéosurveillance permettent de voir un homme armé tirer sur Nissim Domrani à bout portant avant de prendre la fuite

La police sur les lieux d’une tentative d’assassinat présumée à Ashkelon, le 20 mars 2022. (Police israélienne)
La police sur les lieux d’une tentative d’assassinat présumée à Ashkelon, le 20 mars 2022. (Police israélienne)

Le fils d’un chef de la pègre bien connu des services de police a été grièvement blessé par balle à Ashkelon, dimanche matin.

La victime a été identifiée par les médias israéliens comme étant le fils de Shalom Domrani, Nissim.

Il s’agit du dernier événement en date d’une série d’incidents violents -et parfois mortels-, survenus dans le cadre de rivalités entre l’organisation criminelle de Domrani et ses concurrents.

Âgé d’une vingtaine d’années, Nissim Domrani a été transféré dans un état grave à l’hôpital Barzilai. Il aurait été touché par plusieurs balles et saignerait abondamment.

Il a été abattu rue Avodah, dans la ville portuaire méridionale, alors qu’il se trouvait à bord d’un véhicule stationné sur le parking d’une concession automobile.

La police a ouvert une enquête et commencé à ratisser la zone à la recherche de preuves et de suspects.

Dans les images de vidéosurveillance de l’incident, ont peut voir le tireur courir sur le parvis et tirer avec une arme à feu sur la victime. Le tireur a ensuite pris la fuite, glissant et tombant à deux reprises.

La Douzième chaîne a indiqué que le tireur était arrivé à moto.

Une source policière locale a déclaré à la station qu’il « était clair qu’à un moment donné, ils allaient s’en prendre à Shalom ou à son fils Ninah [Nissim] pour se venger des affaires dans lesquelles le père, Shalom, était impliqué ».

Craignant des représailles à la fusillade, la police a renforcé sa présence dans la ville, selon les mêmes informations.

La Treizième chaîne a précisé que Nissim Domrani avait été libéré de prison en 2019 après une détention de deux ans pour menaces et extorsion.

Shalom Domrani, figure de la pègre, au tribunal de Rishon Lezion en 2011. (Gideon Markowicz/FLASH90)

Le mois dernier, Avi Bitton, grande figure du gang de Domrani et principal argentier, a été tué dans un attentat à la bombe à Ashkelon.

Plus tard le même mois, deux membres de l’organisation de Domrani avaient été arrêtés dans la ville d’Ashdod, la police les soupçonnant de projeter une attaque contre le gang rival de Benny Shlomo, a indiqué Walla. La police avait procédé à leur arrestation et trouvé des masques et un pistolet à bord de leur véhicule.

Shalom Domrani avait été libéré de prison en octobre dernier après six ans de détention pour deux condamnations de tentative de meurtre. Il aurait depuis lors travaillé à renforcer et à réhabiliter financièrement son organisation.

Sa sortie de prison est survenue après que Shlomo a également été libéré en août, après avoir purgé une peine pour agression.

La police locale s’attendait à ce que les tensions entre les deux hommes finissent par dégénérer en tentatives d’agression et avait récemment saisi des bombes prêtes à l’emploi, selon des informations publiées le mois dernier par le site d’information Ynet.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...