Israël en guerre - Jour 257

Rechercher

Assaut du Hamas: Des étrangers parmi les victimes assassinées, enlevées ou disparues

Des ressortissants américains, britanniques, allemands, népalais ou thaïs figurent parmi les personnes qui ont été attaquées par le groupe terroriste dans son assaut surprise

Des ressortissants étrangers détenus par des hommes armés du Hamas sur une photo non-confirmée qui a été distribuée sur les réseaux sociaux. (Capture d'écran : Used in accordance with Clause 27a of the Copyright Law)
Des ressortissants étrangers détenus par des hommes armés du Hamas sur une photo non-confirmée qui a été distribuée sur les réseaux sociaux. (Capture d'écran : Used in accordance with Clause 27a of the Copyright Law)

Des ressortissants étrangers figurent parmi les personnes tuées, kidnappées ou portées-disparues à l’issue de l’attaque-surprise menée en Israël sur plusieurs fronts par des terroristes du Hamas dans la journée de samedi.

Israël a confirmé que les attaquants avaient pris des soldats et des civils en otage – mais les chiffres et les nationalités des individus gardés actuellement en captivité au sein de la bande de Gaza restent encore indéterminés. Selon les responsables, plus d’une centaine de personnes seraient retenues contre leur gré dans l’enclave côtière. Le Hamas avance pour sa part le chiffre de 130 personnes.

Il y a des Américains parmi ces otages, a fait savoir l’ambassadeur israélien aux États-Unis, dimanche, sans donner de chiffre précis.

Michael Herzog, le diplomate, a été interrogé sur la chaîne CBS News sur la présence de ressortissants américains parmi les soldats et les civils qui ont été enlevés par le groupe terroriste palestinien en Israël.

« Je sais qu’il y en a mais je n’ai aucun détail », a-t-il répondu.

De son côté, le secrétaire d’État américain Antony Blinken a déclaré lors de l’émission « State of the Union », sur CBS, que « des informations nous ont été transmises faisant état de la mort de plusieurs Américains qui ont été tués ».

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken, à gauche, écoute le président Joe Biden s’exprimer sur l’attaque terroriste du Hamas en Israël à la Maison Blanche, à Washington, le 7 octobre 2023. (Crédit : Jim WATSON / AFP)

« Nous faisons des heures supplémentaires pour le vérifier », a continué Blinken. « Il y a des informations portant sur des Américains qui seraient portés-disparus ».

Dans la même journée, l’ambassade américaine avait refusé de donner des détails au sujet de citoyens morts ou portés-disparus.

La mère de Shani Louk, une ressortissante israélo-allemande qui s’était rendue à une rave dans le désert qui était organisée à proximité du Kibboutz Reim, a appelé à l’aide après avoir reconnu sa fille dans une vidéo où apparaissaient des terroristes à Gaza. Au moins 260 fêtards ont été massacrés par les terroristes lors de la rave.

Des vidéos ont aussi montré des jeunes pris en otage par les hommes armés du Hamas.

Louk, une touriste qui vit en Allemagne et qui a la citoyenneté israélienne, a été filmée, apparaissant dans des images qui ont beaucoup circulé sur les réseaux sociaux, le visage à terre, à l’arrière d’un pick-up, partiellement dénudée. Un homme lui tire les cheveux, un autre place sa jambe sur son fessier et sur sa jambe, qui semble pendre de manière non-naturelle. Il est difficile de dire si elle est vivante dans la séquence.

Douze Thaïlandais ont été tués, a annoncé lundi le gouvernement thaïlandais, revoyant à la hausse un précédent bilan de deux morts.

« Le bilan s’élève à douze morts », a déclaré à la presse la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Kanchana Patarachoke. Huit Thaïlandais ont en outre été blessés et onze autres enlevés, a-t-elle précisé.

Les autorités tiennent prêts des avions de l’armée de l’air en vue d’une évacuation de ressortissants, a poursuivi cette source.

L’opération pourrait démarrer dès mercredi, avec un groupe de 15 personnes, sur les environ 1 500 personnes qui ont demandé leur évacuation, a indiqué Jakkapong Sangmanee, ministre adjoint des Affaires étrangères.

« Le premier groupe qui sera évacué concerne les blessés qui ont déjà quitté la zone à risques », a-t-il détaillé.

Le responsable a aussi déclaré que la Thaïlande travaillait avec d’autres pays qui ont des liens avec les Palestiniens en vue de la libération de ses otages.

Il y a environ 30 000 travailleurs thaïlandais en Israël, la majorité d’entre étant employés comme ouvriers agricoles, selon le ministère du Travail.

« Nous avons environ 5 000 travailleurs dans la zone de conflit », a relevé le ministre du Travail, Phiphat Ratchakitprakarn, dans un entretien diffusé à la télévision locale.

La photo, qui a été distribuée sur l’application Telegram, montre au moins cinq hommes assis dans la poussière, les mains derrière le dos, dans ce qui paraît être un bunker, alors que des hommes armés braquent des armes dans leur direction.

Nathanel Young, 20 ans, citoyen britannique, a été tué alors qu’il servait dans l’armée israélienne, a écrit sa sœur Gaby Shalev sur Facebook. Une mort qui a été ensuite confirmée par l’ambassade israélienne de Londres.

Le photographe britannique Danny Darlington, qui vivait à Berlin et sa petite amie allemande, Carolin Bohl, n’avaient plus donné signe de vie après s’être cachés dans un bunker du kibboutz Nir Oz, selon Sam Pasquesi, le beau-frère de Bohl.

Pasquesi a indiqué que sa famille avait appris, dimanche, d’un homme qui travaillait au kibboutz que les corps sans vie du couple avaient été identifiés.

L’ambassade britannique a également confirmé auprès de Sky News que Jake Marlow, un israélo-britannique, était porté-disparu après avoir pris part à la rave qui était organisée près de Reim. Selon des informations, Marlow, qui s’était installé en Israël il y a deux ans, travaillait comme garde de sécurité lors de la fête et il n’a plus donné de nouvelle depuis 8 heures 45 du matin, samedi.

L’ambassadrice israélienne au Royaume-Uni, Tzipi Hotovely, a fait savoir à Sky News qu’elle pensait qu’un ressortissant britannique avec été enlevé – l’ambassade a ultérieurement démenti cette affirmation, a noté la chaîne.

Un citoyen français, un soldat âgé de 20 ans, a aussi été tué, selon un diplomate français. Plusieurs ressortissants français sont encore portés-disparus, a-t-il ajouté.

De plus, dix citoyens népalais figurent parmi les personnes qui ont été tuées lors de l’assaut du Hamas, a fait savoir la mission himalayenne de Tel Aviv dans un communiqué.

« Dix Népalais sont morts de manière tragique, suite à une attaque du groupe du Hamas palestinien, à un endroit appelé le kibboutz Alumim, », a précisé le communiqué, qui a ajouté que quatre citoyens népalais étaient actuellement hospitalisés et qu’un autre était porté-disparu.

Tous faisaient partie d’un groupe d’étudiants venus suivre un programme d’un an au Centre de formation agricole du Sedot Negev à Netivot, dans le sud du pays. Selon un communiqué de presse du syndicat des étudiants népalais, 49 jeunes seraient actuellement intégrés dans un cursus d’études spécialisé dans l’agriculture en Israël.

Le Premier ministre cambodgien Hun Manet a confirmé la mort de l’un de ses citoyens dans l’assaut.

Le groupe terroriste du Hamas, dans la bande de Gaza, a lancé une offensive sans précédent contre Israël, samedi matin, tirant des milliers de roquettes et envoyant des hommes armés au sein des communautés israéliennes par voie aérienne, terrestre et maritime. En conséquence, 700 personnes ont été tuées et plus de 2 300 personnes ont été blessées – un bilan qui devrait encore s’alourdir.

Presque 48 heures après cet assaut coordonné, les forces de sécurité tentent encore de retrouver les dernières cellules terroristes présentes au sein des communautés dévastées.

Gavriel Fiske et l’AFP ont contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.