Atlanta: Des pirates perturbent la diffusion d’un sermon du sénateur Warnock
Rechercher

Atlanta: Des pirates perturbent la diffusion d’un sermon du sénateur Warnock

Selon le rabbin qui accueillait dans sa synagogue le démocrate élu, des "agents malveillants" ont bloqué l'accès au discours du pasteur de l'ancien temple de Martin Luther King Jr

Le candidat démocrate au sénat  Raphael Warnock salue ses partisans pendant un rassemblement organisé à Savannah, en Georgie, le 3 janvier 2021. (Crédit : AP Photo/Stephen B. Morton)
Le candidat démocrate au sénat Raphael Warnock salue ses partisans pendant un rassemblement organisé à Savannah, en Georgie, le 3 janvier 2021. (Crédit : AP Photo/Stephen B. Morton)

JTA — Des hackers ont piraté la diffusion en direct, depuis une synagogue d’Atlanta, d’un sermon prononcé par le sénateur-élu Raphael Warnock en hommage à Martin Luther King Jr. Il était devenu le pasteur du temple de cette légende de la lutte pour les droits civils suite à son assassinat.

Kent Alexander, président de la synagogue The Temple, a envoyé un courrier aux membres de sa communauté, samedi, disant que le fournisseur de services du site internet lui avait expliqué que « des agents malveillants… ont chargé le site en continu avec pour objectif de le paralyser. Ce faisant, ils n’ont pas seulement bloqué l’accès au site de la communauté du Temple mais également les sites de toutes les synagogues du pays clientes » de ce fournisseur.

Le fournisseur de services internet, dont Alexander a tu le nom, a fait savoir que « cela a été la plus grande attaque ayant touché notre réseau-client de synagogues ».

L’attaque a bloqué, vendredi, la diffusion des images tournées à la synagogue. L’événement était aussi retransmis sur Facebook Live et sur YouTube, où il n’y a eu aucune interruption du service.

Selon Alexander, la cible probable de l’attaque a été le service annuel qui est conjointement organisé entre The Temple et l’église baptiste Ebenezer, l’église dont Raphael Warnock est pasteur et où King avait prêché jusqu’à son assassinat, en 1968.

Dr. Martin Luther King Jr. en 1964 pendant une conférence de presse que le mouvement qu’il va diriger jusqu’à son assassinat en 1968. (Crédit : Wikimedia Commons)

« On peut présumer que le Temple a été pris pour cible par un groupe raciste et antisémite ou par un individu bien déterminé à réduire au silence notre Shabbat conjoint avec l’église baptiste Ebenezer », a continué Alexander.

Cela fait douze ans que Warnock dont l’élection, ce mois-ci, a aidé les démocrates à reprendre le contrôle du sénat américain, prononce un sermon lors de cet événement conjoint.

Autre démocrate élu ce mois-ci, Jon Ossoff, qui est membre du Temple et qui est juif. Les deux candidats avaient accusé leurs adversaires républicains de verser dans des thématiques racistes et antisémites pendant la campagne.

Les candidats démocrates de Géorgie au Sénat américain Raphael Warnock, à gauche, et Jon Ossoff, à droite, lors d’un rassemblement de campagne à Marietta, en Géorgie, le 15 novembre 2020. (Crédit : AP Photo/Brynn Anderson, Dossier)

Warnock est le premier Afro-américain et Ossof le premier Juif de Georgie à avoir été élus au sénat, et ils ont chacun évoqué de manière répétée, pendant leurs campagnes respectives, l’alliance qui avait uni leurs deux communautés pendant les années de lutte en faveur des droits civils.

Le courrier s’est achevé par une citation du sermon prononcé vendredi soir par le rabbin de la synagogue, Peter Berg.

« Ce soir, nous parlons de tikvah – le mot ‘espoir’ en hébreu », avait dit Berg. « L’espoir que ces institutions emblématiques – l’église baptiste Ebenezer et le Temple – puissent continuer à avancer vers la réalisation de cette vision et ce rêve qui avaient défini la vie du docteur King ».

Des suprématistes blancs avaient fait exploser une bombe au Temple en 1958 en raison de l’implication de la synagogue dans le mouvement en faveur des droits civils.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...