Au Caire, Guterres dénonce « la haine croissante contre les musulmans »
Rechercher

Au Caire, Guterres dénonce « la haine croissante contre les musulmans »

Le secrétaire général de l'ONU a évoqué le massacre des deux mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande ainsi que la fusillade dans une synagogue à Pittsburgh en 2018

Antonio Guterres, secrétaire général de l'ONU, prononce un discours lors de la 54e Conférence de Munich sur la sécurité, le 16 février 2018, à Munich, en Allemagne (Crédit : AFP / Thomas Kienzle)
Antonio Guterres, secrétaire général de l'ONU, prononce un discours lors de la 54e Conférence de Munich sur la sécurité, le 16 février 2018, à Munich, en Allemagne (Crédit : AFP / Thomas Kienzle)

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a mis en garde mardi au Caire contre « la haine des musulmans », après une attaque qui avait fait 50 morts le mois dernier dans des mosquées en Nouvelle-Zélande.

M. Guterres s’exprimait devant les responsables d’Al-Azhar, la célèbre institution de l’islam sunnite basée au Caire, après un entretien avec le Grand Imam Ahmed al-Tayeb.

« Dans le monde, nous assistons à une haine croissante contre les musulmans », a-t-il dit dans son discours, fustigeant également « l’antisémitisme, le racisme et la xénophobie ».

Il a évoqué le massacre du 15 mars dans deux mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande, où 50 fidèles ont été abattus par un suprémaciste blanc australien, ainsi que la fusillade dans une synagogue à Pittsburg en 2018 qui avait fait 11 fidèles morts.

M. Guterres a également mis en garde contre la généralisation du discours de haine qui selon lui « pénètre le grand public, se répandant comme un incendie via les réseaux sociaux ».

« Nous le voyons se répandre dans les démocraties, ainsi que les Etats autoritaires », a-t-il ajouté.

Après sa visite à Al-Azhar, M. Guterres, doit rencontrer le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi au Caire.

Dimanche, il avait assisté au sommet de la Ligue arabe à Tunis, appelant à une coopération renforcée entre les Etats arabes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...