Au Danemark, Rivlin salue un mouvement qui avait sauvé des Juifs sous la Shoah
Rechercher

Au Danemark, Rivlin salue un mouvement qui avait sauvé des Juifs sous la Shoah

Le président a rencontré, au début de sa visite danoise, un survivant qui avait rejoint la Suède en bateau, avec des milliers de personnes, en 1943

Le président Reuven Rivlin rencontre le ministre danois de la Défense Claus Hjort Frederiksen lors d'une visite d'Etat au Danemark, le 10 octobre 2018 (Crédit : Haim Zach/GPO)
Le président Reuven Rivlin rencontre le ministre danois de la Défense Claus Hjort Frederiksen lors d'une visite d'Etat au Danemark, le 10 octobre 2018 (Crédit : Haim Zach/GPO)

Le président Reuven Rivlin a commencé mercredi une visite d’Etat au Danemark en saluant le pays pour avoir sauvé la vie de Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale au cours d’une opération locale unique en son genre. Il a également déposé une gerbe devant un mémorial consacré à la résistance souterraine, qui avait aidé à orchestrer l’opération.

Le ministre danois de la Défense Claus Hjort Frederiksen a accompagné Rivlin sur le site de commémoration, ainsi que Salli Besiakov, un survivant, qui a déposé une deuxième gerbe.

Selon un communiqué transmis par la résidence du président, « Salli a été sauvé alors qu’il avait 15 ans grâce aux efforts de la résistance. Au mois d’octobre 1943, Salli et sa famille ont quitté leur maison pour une habitation sûre de Copenhague. Sa vie a été sauvée lorsqu’il a embarqué dans un bateau de pêche à destination de la Suède ».

Rivlin aurait déclaré, lors de sa rencontre avec Besiakov, que « la détermination avec laquelle les Juifs du Danemark ont été sauvés nous bouleverse encore aujourd’hui ».

Après la cérémonie, il devait se rendre au palais royal de Copenhague pour une rencontre privée avec la reine du Danemark Margrethe II.

Rivlin se trouve dans le pays à l’invitation du Premier ministre danois, Lars Løkke Rasmussen, du conseil local de Gribskov et de l’église Gilleleje.

Le Danemark est l’un des quelques pays européens dont la population juive avait été sauvée grâce aux efforts livrés par la population locale. Les Juifs danois avaient été secourus, au mois d’octobre 1943, par les pêcheurs et autres navigateurs.

Au cours de cette opération, qui avait impliqué la résistance danoise, environ 7 200 Juifs avaient été emmenés par bateau en Suède, pays resté neutre, quelques jours après que les forces d’occupation nazies ont commencé à déplacer la population juive danoise.

Lorsqu’ils étaient revenus chez eux, après la guerre, ils avaient découvert que leurs biens avaient été protégés par leurs compatriotes.

JTA a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...