Israël en guerre - Jour 192

Rechercher

Aucun ministre à la cérémonie en mémoire de Shamir, ex Premier ministre du Likud

Pour la première fois depuis la mort de Shamir en 2012, le gouvernement n'a pas envoyé de couronne. Le président de la Knesset et plusieurs membres du Likud étaient présents

Yitzhak Shamir en 1992. (Crédit : Flash90)
Yitzhak Shamir en 1992. (Crédit : Flash90)

Pour la première fois de l’histoire, aucun ministre du gouvernement n’a assisté, vendredi, à l’hommage à l’ancien Premier ministre du Likud, Yitzhak Shamir.

Selon la Douzième chaine, le gouvernement n’a pas envoyé de couronne, pour la première fois depuis la mort de Shamir en 2012.

Le président de la Knesset, Amir Ohana, membre du parti au pouvoir, le Likud, était présent au cimetière national du mont Herzl de Jérusalem.

Toujours selon la Douzième chaine, trois anciens membres du Likud, aujourd’hui dans l’opposition, à savoir l’ex Premier ministre Ehud Olmert et les députés Kakhol lavan Gideon Saar et Zeev Elkin, avaient eux aussi effectué le déplacement.

Rappelant que Shamir avait dirigé l’organisation paramilitaire de droite Lehi avant la fondation d’Israël, en 1948, Ohana a rendu hommage à celui qui avait su dépasser son histoire personnelle « pour se concentrer sur ce qui rassemble ».

« Pour lui, ses rivaux politiques n’étaient pas des ennemis, mais ses compatriotes, au sein d’une seule et même nation. C’est l’héritage qu’il nous a laissé », a déclaré Ohana.

Saar a également rendu hommage à Shamir, qu’il a présenté comme une force d’union alors même qu’il est pour lui l’incarnation du « Premier ministre le plus idéologue de l’histoire d’Israël ».

« Ses petits-enfants incarnent aujourd’hui cet engagement envers l’unité. Loin de moi l’idée de faire un sermon, mais j’espère que nous saurons nous inspirer de son exemple, dont Israël a plus que jamais besoin », a écrit Saar sur Twitter.

Shamir a été Premier ministre pour la première fois en 1983, suite à la démission de Menahem Begin, lui aussi du Likud. À l’exception d’une période de deux ans entre 1984 et 1986, durant laquelle Shimon Peres a occupé le poste de Premier ministre dans le cadre d’un gouvernement d’unité, Shamir a été Premier ministre jusqu’en 1992, date à laquelle il a été défait aux élections par Yitzhak Rabin, du parti Avoda. Il a ensuite démissionné de son poste de chef du Likud, repris par l’actuel Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Le gouvernement d’unité que Shamir et Peres ont formé, dans lequel les deux hommes ont volontairement alterné leur mandat au poste de Premier ministre, a servi de modèle à l’accord de partage du pouvoir que Netanyahu a conclu, en 2020, avec le chef du parti Kakhol lavan, Benny Gantz, et qui s’est effondré au bout de neuf mois.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.