Avec la baisse des cas, le plus grand hôpital d’Israël ferme 2 unités COVID-19
Rechercher

Avec la baisse des cas, le plus grand hôpital d’Israël ferme 2 unités COVID-19

Le ministère de la Santé, craignant une reprise épidémique, n'aurait pas autorisé le centre médical Sheba à réassigner les unités à d'autres missions

Illustration : Des employés de l'unité coronavirus du centre médical Sheba à Ramat Gan, le 27 juillet 2020. (Yossi Zeliger/Flash90)
Illustration : Des employés de l'unité coronavirus du centre médical Sheba à Ramat Gan, le 27 juillet 2020. (Yossi Zeliger/Flash90)

Alors que le nombre de cas de coronavirus en Israël continue de baisser, le plus grand hôpital du pays a fait fermer deux unités de coronavirus dans la journée de dimanche, a fait savoir la Treizième chaîne.

Le centre médical Sheba ne sera pas autorisé néanmoins à assigner ces unités à d’autres missions, le ministère de la Santé ayant insisté sur le fait qu’elles devaient rester prêtes en cas de reprise de l’épidémie, a noté le reportage.

Et les responsables de l’hôpital ont déclaré qu’ils devaient encore prendre en charge un certain nombre de formes graves de la maladie, qui se sont développées chez des Israéliens plus jeunes.

« J’ai dû aujourd’hui réanimer deux patients, un de 47 ans et un autre de 51 ans. Ce ne sont pas des exceptions : C’est l’âge moyen des patients dans nos unités, maintenant », a commenté Gadi Segal, qui dirige les services de médecine interne du centre médical, au micro de la radio militaire. « Je pense que c’est à cause d’une distribution moindre du vaccin dans ces classes d’âge. »

Ces derniers jours, Israël a connu une baisse du nombre de cas qui a été largement attribuée à un programme de vaccination intensif.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...