Rechercher

Barlev promet une enquête après des violences policières contre des manifestants

Le ministre de la Sécurité intérieure promet d'enquêter sur un incident durant lequel plusieurs manifestants auraient été fouettés par des policiers avec les rênes de leurs chevaux

Le député Omer Bar-Lev tint une conférence de presse à la Knesset le 30 novembre 2015. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Le député Omer Bar-Lev tint une conférence de presse à la Knesset le 30 novembre 2015. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Des manifestants affirment que des policiers ont fouetté des participants à un rassemblement contre la COVID-19 et les politiques de vaccination devant le domicile du Premier ministre Naftali Bennett à Raanana hier.

On rapporte que plusieurs manifestants ont été agressés par des policiers à cheval avec les rênes en cuir des chevaux.

« Un policier m’a fouetté alors que j’avais les mains sur le visage [pour me protéger] », a confié Roy Peleg au quotidien Haaretz. « Il aurait pu me frapper directement au visage ».

Une vidéo a montré une telle utilisation des rênes par un policier à cheval.

La police a également utilisé des canons à eau pour disperser les manifestants à Jérusalem.

Le ministre de la Sécurité intérieure, Omer Barlev, a promis d’enquêter sur le comportement de la police lors des manifestations.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...