Rechercher

Ben Gvir : Kobi Shabtai a demandé 4 nouveaux hélicoptères pour son confort personnel

Des documents, obtenus par la Douzième chaîne, indiquent que le chef de la police et le gouvernement ont demandé des Black Hawks pour lutter contre des incendies

Le leader d'Otzma Yehudit, Itamar Ben Gvir, et le chef de la police, Kobi Shabtai, se querellant lors d'une réunion de commission à la Knesset, le 14 décembre 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le leader d'Otzma Yehudit, Itamar Ben Gvir, et le chef de la police, Kobi Shabtai, se querellant lors d'une réunion de commission à la Knesset, le 14 décembre 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le chef du parti d’extrême-droite Otzma Yehudit, Itamar Ben Gvir, a affirmé jeudi que le chef de la police israélienne, Kobi Shabtai, avait demandé quatre hélicoptères « Black Hawk » pour son usage personnel au début de l’année, malgré des documents officiels indiquant qu’ils étaient destinés à la lutte contre les incendies.

Ben Gvir, qui devrait être nommé au poste de ministre de la Sécurité nationale, a soulevé la question des hélicoptères à titre d’exemple de la raison pour laquelle une nouvelle législation, qui vise à élargir les pouvoirs du ministre de la Sécurité nationale au détriment du chef de la police, devrait être adoptée.

S’exprimant lors d’une réunion de la commission temporaire de la Knesset chargée d’examiner le projet de loi proposé, Ben Gvir a déclaré que, dans le cadre du nouveau système, il serait en mesure de mettre un terme à ces dépenses inutiles.

« Le chef de la police souhaitait des hélicoptères également pour son confort [personnel] », a déclaré le député à la commission temporaire et a affirmé qu’il était en mesure de fournir d’autres exemples de demandes similaires.

Cependant, des documents relayés par la Douzième chaîne semblent montrer que les hélicoptères avaient été demandés pour contribuer aux efforts de lutte contre les incendies.

« En tant que réponse aérienne aux incendies – quatre Black Hawk seront dédiés à la force principale pour la lutte contre les incendies », peut-on lire dans la transcription de la réunion du Conseil de sécurité nationale du 6 juin.

Illustration : Un hélicoptère Black Hawk prenant part à un exercice baptisé « Flèche mortelle » simulant une guerre dans le nord, en octobre 2020. (Crédit : Armée israélienne)

Lors d’une autre réunion, le 10 août, le Premier ministre sortant, Yair Lapid, aurait demandé que les ministères du gouvernement travaillent à l’acquisition des hélicoptères afin qu’Israël « soit prêt à faire face à des incendies de grande envergure ».

Enfin, dans une note manuscrite non-datée obtenue par la chaîne, Shabtai aurait demandé le « renforcement de l’unité aérienne (l’ajout de quatre Black Hawk qui serviront aux services d’incendie et de secours pour éteindre les incendies et à la police pour mobiliser des forces) ».

Des responsables de la police ont également déclaré à la Douzième chaîne que de tels hélicoptères sont nécessaires en cas d’urgences.

En début de semaine, Shabtai et Ben Gvir ont vivement débattu des changements proposés par la nouvelle coalition au sein de la commission temporaire de la Knesset.

Les critiques de la réforme, dont le ministre de la Sécurité intérieure sortant, Omer Barlev, ont affirmé que ce texte réduirait à néant l’indépendance de la police vis-à-vis de toute ingérence politique, bien que Ben Gvir ait soutenu qu’elle était essentielle pour permettre au ministre indépendant d’imposer ses politiques à la police.

Jeremy Sharon a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.