Bennett : “des erreurs ont été faites” dans la décision sur le mur Occidental
Rechercher

Bennett : “des erreurs ont été faites” dans la décision sur le mur Occidental

Pour le ministre de la Diaspora, c’est une “campagne de désinformation” qui a entraîné les Juifs américains à se sentir “giflés” ; il promet de rectifier la situation

Naftali Bennett, président du parti HaBayit HaYehudi, demande l'annexion de parties de la Cisjordanie après le vote de la résolution 2334 du Conseil de sécurité des Nations unies devant le mur Occidental de la Vieille Ville de Jérusalem, le 25 décembre 2016. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)
Naftali Bennett, président du parti HaBayit HaYehudi, demande l'annexion de parties de la Cisjordanie après le vote de la résolution 2334 du Conseil de sécurité des Nations unies devant le mur Occidental de la Vieille Ville de Jérusalem, le 25 décembre 2016. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

Naftali Bennett, ministre de l’Education et des Affaires de la Diaspora qui préside le parti nationaliste religieux HaBayit HaYehudi, a déclaré mardi que les conséquences de deux décisions prises dimanche par le gouvernement israélien, pour geler la création d’un espace de prière pluraliste au mur Occidental et pour restaurer le monopole ultra-orthodoxe sur les conversions en Israël, nuisaient aux relations entre Israël et les Juifs américains libéraux.

Il a déclaré dans un communiqué que la communauté juive américaine avait le sentiment d’avoir été « giflée ».

« Ces 24 dernières heures, nous avons organisé un marathon de réunions avec les responsables des communautés juives américaines qui sont actuellement en Israël, et le tableau est troublant, a dit Bennett. Les représentants de la communauté juive américaine ont le sentiment d’avoir été giflés par le gouvernement d’Israël et de n’être plus les bienvenus ici. Ce n’est bien sûr pas vrai. »

Même s’il a reconnu que « des erreurs ont été faites », il a nié que le gouvernement ait agi contre la communauté juive mondiale, et a expliqué la réaction des Juifs américains par des incompréhensions et une « campagne de désinformation ».

« Les Juifs des Etats-Unis sont les bienvenus et sont aimés, ils sont nos frères. Mais des erreurs ont été faites en ce qui concerne le moment et la manière dont les choses ont été faites. De plus, il y a apparemment une campagne de désinformation qui affirme que le [mur Occidental] est fermé aux Juifs de Diaspora et que le statut des conversions est modifié. C’est faux », a-t-il dit.

« C’est pourquoi, ces prochains jours, nous tiendrons une série de réunions pour écouter les dirigeants des communautés de la Diaspora et conclure un accord nous permettant de mettre fin à la crise », a-t-il ajouté.

Mardi midi, Bennett a notamment rencontré, avec Ayelet Shaked, ministre de la Justice, et Eli Ben-Dahan, vice-ministre de la Défense, tous deux de son parti, Natan Sharansky, le président de l’Agence juive, Alan Hoffman, le directeur général de l’Agence, le rabbin Rick Jacobs, président de l’Union pour le judaïsme réformé, et Rebecca Caspi, représentante en Israël des Fédérations juives d’Amérique du Nord.

Les dirigeants juifs américains ont affirmé que les dernières mesures menacent de fracturer la relation entre les Juifs israéliens et ceux de la Diaspora.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...