Israël en guerre - Jour 258

Rechercher

Bennett regrette sa promesse de 2021 de ne pas siéger avec certains partis

Rappelant qu'il n'a pas respecté son engagement de ne pas rejoindre un gouvernement dirigé par Lapid, l'ex-Premier ministre dit avoir formé une coalition multipartite pour sortir Israël du "chaos" électoral

L'ancien Premier ministre Naftali Bennett, sur les lieux d'un attentat terroriste, à Raanana, le 15 janvier 2024. (Crédit : Itaï Ron/Flash90)
L'ancien Premier ministre Naftali Bennett, sur les lieux d'un attentat terroriste, à Raanana, le 15 janvier 2024. (Crédit : Itaï Ron/Flash90)

L’ancien Premier ministre Naftali Bennett a déclaré qu’il s’était trompé en promettant de ne pas former de gouvernement avec certains partis dans la période précédant les élections législatives de 2021, après lesquelles il a formé une coalition multipartite comprenant le parti centriste Yesh Atid et des factions de gauche.

Dans une récente interview avec le mouvement de jeunesse « Five Fingers », Bennett, qui a dirigé le parti Yamina aujourd’hui disparu, a déclaré qu’il regrettait certaines des décisions prises au cours de sa carrière politique, notamment la promesse qu’il n’a pas tenue après l’élection qui lui a permis de devenir Premier ministre.

« Je dois dire que je n’ai pas tenu une grande promesse électorale », a-t-il déclaré, semblant faire référence à son engagement de ne pas siéger dans un gouvernement dirigé par Yaïr Lapid, leader de Yesh Atid, et composé de partis de gauche.

« J’ai dit que je ne siégerais pas avec tel ou tel, et finalement, je me suis allié à eux. La raison pour laquelle je me suis allié à eux était de sortir Israël du chaos d’une cinquième, d’une sixième et d’une septième élection. L’erreur a été de faire une promesse stupide dès le départ », a-t-il déclaré.

Bennett, Premier ministre nationaliste et religieux dont le parti Yamina n’a remporté que sept sièges sur les 120 que compte la Knesset, a uni ses forces à celles d’hommes politiques de gauche, de centre et d’autres partis de droite en 2021 pour former une coalition inédite comprenant des partis aux visions du monde contradictoires, dont un parti arabo-islamiste, le Raam.

Cette décision, qui a évincé Benjamin Netanyahu du poste de Premier ministre après douze années consécutives au pouvoir et qui a suivi une crise politique sans précédent comprenant quatre élections législatives successives en trois ans, a fait de Bennett un paria dans une grande partie de la droite pour avoir rompu sa principale promesse électorale.

Cela a également conduit à une campagne implacable et enflammée contre lui et son gouvernement de partage du pouvoir à faible majorité avec Lapid, qui s’est effondré après que certains membres du parti de Bennett ont succombé à la pression et ont contribué à renverser le gouvernement.

Le bloc dirigé par Netanyahu a remporté les élections suivantes en novembre 2022 – auxquelles Bennett ne s’est pas présenté – et le Premier ministre a formé un gouvernement de ligne dure avec les partis d’extrême-droite ultra-orthodoxes.

Au cours de l’entretien, Bennett a également prédit qu’Israël aurait besoin de dix ans pour se remettre de la guerre actuelle entre Israël et le groupe terroriste palestinien du Hamas, affirmant que les hommes politiques devaient mettre de côté leurs idéologies et « faire preuve de
pragmatisme ».

« Personne ne doit renoncer à ses convictions, mais nous allons devoir reconstruire le pays sur une période de dix ans, avant de revenir aux débats [politiques] », a-t-il estimé.

Des sondages récents ont montré que si Bennett, l’ancien chef de l’agence de renseignement du Mossad Yossi Cohen et le président de Tikva Hadasha Gideon Saar unissaient leurs forces pour former un nouveau parti de droite modéré, ils obtiendraient 32 sièges aux élections et seraient bien placés pour former une coalition gouvernementale.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.