Berlin : une nouvelle directrice du Musée juif, éclaboussé par le scandale
Rechercher

Berlin : une nouvelle directrice du Musée juif, éclaboussé par le scandale

Peter Schafer avait démissionné en juin suite à l'accueil réservé à un spécialiste antisioniste et à l'invitation d'une délégation iranienne pour une expo sur les Juifs d'Iran

Hetty Berg a été nommée nouvelle directrice du musée juif de Berlin (Crédit : Musée juif de Berlin)
Hetty Berg a été nommée nouvelle directrice du musée juif de Berlin (Crédit : Musée juif de Berlin)

BERLIN (JTA) – Le musée juif de Berlin a nommé une nouvelle directrice six mois après la démission du précédent dirigeant de l’institution qui avait été soumis à des pressions en raison de décisions controversées.

Hetty Berg, 58 ans, a été désignée cette semaine directrice de la fondation du musée juif de Berlin. Elle sera officiellement en charge de la gestion de l’établissement en date du 1er avril 2020.

Peter Schafer avait démissionné au mois de juin, plus d’un an avant son départ initialement prévu, après plusieurs incidents. Il avait notamment invité une délégation iranienne pour débattre d’une possible exposition consacrée à la culture juive au sein de la République islamique.

Le musée avait également été âprement critiqué pour avoir accueilli la spécialiste antisioniste Judith Butler et pour avoir mis en place une exposition sur Jérusalem qui, selon certains, avait privilégié le narratif palestinien.

Il y avait eu enfin une publication sur Twitter émanant du responsable des relations publiques du musée qui avait semblé soutenir le mouvement de boycott anti-israélien.

Annonçant la nomination de Berg, la ministre d’Etat à la culture Monika Grütters, qui est présidente du conseil d’administration du musée, a indiqué que Berg « a montré avec succès sa force de leadership au sein d’organisations complexes ».

Le musée a reçu 16,5 millions de dollars de la part du ministère de la Culture allemand.

Le Conseil central des Juifs d’Allemagne a déclaré pour sa part que si Berg était juive, ses compétences – et non sa religion – faisaient la différence.

Josef Schuster, à la tête du Conseil central des Juifs d’Allemagne, a expliqué espérer qu’elle saura « continuer la tradition d’expositions sophistiquées… en apportant en même temps de l’empathie à la communauté juive en Allemagne et en Israël », exprimant l’espoir « qu’avec elle à la barre, l’institution revienne en eaux calmes ».

Berg est née à La Haye, en Hollande. En 1989, elle avait été nommée conservatrice et historienne culturelle au musée juif d’Amsterdam et, en 2002, elle était devenue administratrice et première conservatrice du complexe du musée du quartier culturel juif de la ville. Elle vit avec le photographe français Frédéric Brenner.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...