Beyrouth doit “faire le ménage”, prévient Bennett
Rechercher

Beyrouth doit “faire le ménage”, prévient Bennett

Suite aux tirs de roquettes revendiqués par le Hezbollah, le Premier ministre a déclaré qu'Israël "ne tolérera pas de tirs sur son territoire"

Le Premier ministre Naftali Bennett dirige la réunion hebdomadaire de cabinet au bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 4 juillet 2021. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
Le Premier ministre Naftali Bennett dirige la réunion hebdomadaire de cabinet au bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 4 juillet 2021. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)

Pointant du doigt le gouvernement libanais après des tirs de roquettes du Hezbollah qui ont touché le nord d’Israël, le Premier ministre Naftali Bennett a déclaré dimanche que le gouvernement et l’armée libanaise
« doivent assumer la responsabilité de ce qui se passe sur leur territoire ».

« Ça n’a pas d’importance pour nous qu’il s’agisse d’une organisation palestinienne ou de factions rebelles. L’État d’Israël n’acceptera pas de tirs sur son territoire », a déclaré Bennett au début de la réunion hebdomadaire du cabinet à Jérusalem.

« Du côté libanais, il y a une prise de conscience très forte de la part de nombreux citoyens contre le Hezbollah et l’intrusion iranienne dans les affaires du pays, qui [dans le contexte de] la grave crise économique et politique là-bas, les entraînent également vers une confrontation avec
Israël », a-t-il dit, en attribuant au gouvernement libanais la responsabilité de faire cesser les tirs de roquettes sur Israël.

Les dernières attaques à la roquette menées par le Hezbollah contre Israël depuis le Liban étaient un « message » transmis au Premier ministre israélien Bennett, a dit le responsable des Gardiens de la révolution iraniens (CGRI), le commandant Hossein Salami, dans la journée de samedi.

Par ailleurs au Liban, le secrétaire-général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a expliqué samedi que le groupe terroriste ne cherchait pas l’escalade avec Israël mais qu’il répondrait à toutes les frappes en provenance de l’État juif.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...