Brésil: le maire de Rio chante pour lever des fonds pour un mémorial de la Shoah
Rechercher

Brésil: le maire de Rio chante pour lever des fonds pour un mémorial de la Shoah

Des milliers de personnes se sont rassemblées pour écouter Marcelo Crivella, fervent défenseur d'Israël, chanter

Marcelo Crivella, maire de Rio de Janeiro, chante pour lever des fonds pour la construction d'un mémorial de la Shoah.(Crédit : Marcus Gilban via JTA)
Marcelo Crivella, maire de Rio de Janeiro, chante pour lever des fonds pour la construction d'un mémorial de la Shoah.(Crédit : Marcus Gilban via JTA)

RIO DE JANEIRO, Brésil (JTA) – Des milliers de personnes ont payé pour voir le maire de Rio de Janeiro chanté à un concert où l’ensemble des profits étaient consacrés à la construction d’un mémorial de la Shoah au Brésil.

Près de 4 000 personnes ont écouté des chants gospels interprétés par Marcelo Crivella, un chrétien évangéliste et ami de longue date de la communauté juive locale. L’an dernier, il avait posé la première pierre du mémorial.

« Un mémorial de la Shoah est important pour empêcher et défendre l’humanité face à de tels barbarismes. L’expérience a montré que si nous ne sommes pas vigilants sur ce qui s’est passé, ça se reproduit. Le monument servira d’alerte pour les consciences de ceux qui le visitent », a expliqué Crivella au JTA après le concert de jeudi.

Le politicien, proche de l’Etat hébreu, avait annoncé qu’il ferait un don d’un espace public qui sera consacré au mémorial aux quelque 2 000 Juifs réunis pour une cérémonie de Yom HaAtsmaout, le 22 avril. Crivella se serait rendu en Israël à quarante reprises.

Marcelo Crivella, maire de Rio de Janeiro. (Crédit : Wikimedia Commons)

« C’était très touchant de voir le maire chanter « I am Israel » avec le public debout, entouré de drapeaux israéliens brandis par des jeunes sur l’estrade. C’était un moment unique dans la mémoire de la Shoah et à la gloire de l’Etat d’Israël », a confié Osias Wurman, consul honoraire, au JTA.

Crivella est le neveu d’Edir Macedo, fondateur de l’Église universelle du royaume de Dieu, il y a une quarantaine d’années. Il a également joué un rôle clé dans le rassemblement de 5,2 millions de fidèles dans 13 000 temples au Brésil et dans le monde entier. L’Eglise possède la seconde plus grande chaîne de télévision du Brésil ainsi qu’un conglomérat de journaux et de stations radios.

Rio de Janeiro, la seconde ville du Brésil, accueille près de 35 000 Juifs. Près de la moitié des 120 000 membres de la communauté juive brésilienne vit à Sao Paulo, le centre financier du pays.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...