Charlotte Gainsbourg revient sur les actes antisémites à l’égard de son père
Rechercher

Charlotte Gainsbourg revient sur les actes antisémites à l’égard de son père

« Toute mon enfance avec mon père, il a eu droit à des remarques, » confesse l’actrice

Serge Gainsbourg par Claude Truong-Ngoc -1981 (Crédit : Wikipédia CC BY-SA 3.0)
Serge Gainsbourg par Claude Truong-Ngoc -1981 (Crédit : Wikipédia CC BY-SA 3.0)

A l’occasion de la promotion du film « Ils sont partout » réalisé par Yvan Attal, Charlotte Gainsbourg a été interviewée par le Huffington Post.

Dans cette interview, la fille de Serge Gainsbourg et compagne d’Yvan Attal, revient sur les propos et actes antisémites dont était victime son père.

« Toute ma vie, mon enfance avec mon père, il a eu droit à des remarques, » confesse l’actrice. Ces actes se traduisaient notamment par des graffitis antisémites.

« Quand il est mort, je me souviens d’un tract, qui ressemble étonnement à l’affiche (du film), ou il y avait la tête de mon père avec des papillotes et une kippa, sur des toilettes, ou il était écrit sidagogue. »

Selon Charlotte Gainsbourg, son père a toujours eu beaucoup d’humour par rapport à ces propos antisémites.

Enfin, l’actrice, qui a un rôle dans le film de son compagnon, rapporte une anecdote. Jane Birkin avait acheté une maison de campagne en Normandie dans les années 70.

« Quand ils ont su que mon père était juif, ils pensaient qu’il avait des cornes, » confesse-t-elle.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...