Israël en guerre - Jour 232

Rechercher

Chris Coons favorable au conditionnement de l’aide à Israël si l’opération de Rafah est lancée sans plan pour les civils

Le législateur démocrate a rappelé que le Congrès vient d'allouer 3,3 milliards de dollars supplémentaires pour soutenir Israël et qu'il souhaite maintenir des relations étroites avec l'État juif

Le sénateur démocrate Chris Coons, du Delaware, s'exprime lors de la troisième journée des audiences de confirmation de la Cour suprême pour la juge Amy Coney Barrett, devant la commission judiciaire du Sénat au Capitole à Washington, le 14 octobre 2020. (Patrick Semansky-Pool/Getty Images/AFP)
Le sénateur démocrate Chris Coons, du Delaware, s'exprime lors de la troisième journée des audiences de confirmation de la Cour suprême pour la juge Amy Coney Barrett, devant la commission judiciaire du Sénat au Capitole à Washington, le 14 octobre 2020. (Patrick Semansky-Pool/Getty Images/AFP)

Un démocrate de haut rang s’est dit favorable, jeudi, au conditionnement de l’aide israélienne si l’opération de Rafah est lancée sans dispositions visant à protéger les civils.

Un législateur démocrate de premier plan, proche du président américain Joe Biden et partisan de longue date d’Israël, a déclaré qu’il soutiendrait pour la première fois le conditionnement de l’aide à Jérusalem si l’armée israélienne procédait à une offensive massive à Rafah sans s’assurer que les quelque 1,5 million de civils qui s’y abritent soient protégés.

« Je pense que nous en sommes au point où le président Biden a dit et j’ai dit… [que] si le Premier ministre Benjamin Netanyahu donnait l’ordre aux forces israéliennes d’entrer à Rafah à grande échelle, [s’ils] larguaient des bombes de 500 kilos et envoyaient un bataillon pour s’en prendre au Hamas sans prendre de dispositions pour les civils ou l’aide humanitaire, je voterais pour conditionner l’aide à Israël », a déclaré le sénateur Chris Coons à la chaîne CNN.

« Je n’étais jamais venu ici auparavant. J’ai toujours été un fervent partisan d’Israël », a-t-il souligné.

Coons a rappelé que le Congrès vient d’allouer 3,3 milliards de dollars supplémentaires pour soutenir Israël et qu’il souhaite maintenir des relations étroites avec l’État juif.

« Mais les tactiques utilisées par l’actuel Premier ministre pour prendre ces décisions ne reflètent pas les meilleures valeurs d’Israël ou des États-Unis », a-t-il ajouté, précisant qu’il serait en mesure de soutenir des opérations plus ciblées contre le Hamas.

« Je pense que nous pouvons aller de l’avant si nous nous attaquons sérieusement à la crise humanitaire à Gaza et à la crise sécuritaire à laquelle Israël continue de faire face », a déclaré Coons, soulignant que le nord de la bande de Gaza est une zone particulièrement touchée, qui est en grande partie sous le contrôle des forces israéliennes.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.