Rechercher

Cisjordanie: Tentative d’attaque contre un soldat israélien ; une Palestinienne tuée

Tsahal a précisé que la femme un couteau à la main quand elle s'est approchée d'un soldat, à proximité du camp de réfugiés d'Al Aroub, un camp situé au sud de Bethléem

Le couteau qui, selon l'armée, aurait été utilisé par une femme qui a tenté d'attaquer un soldat près du camp de réfugiés Al Aroub, en Cisjordanie, le 1er juin 2022. (Crédit : Armée israélienne)
Le couteau qui, selon l'armée, aurait été utilisé par une femme qui a tenté d'attaquer un soldat près du camp de réfugiés Al Aroub, en Cisjordanie, le 1er juin 2022. (Crédit : Armée israélienne)

Une Palestinienne armée d’un couteau s’est approchée d’un soldat stationné dans le sud de la Cisjordanie et les militaires ont alors ouvert le feu, ont fait savoir l’armée israélienne et l’Autorité palestinienne, mercredi matin. Ils ont précisé que la femme avait succombé à ses blessures.

Tsahal a précisé dans un communiqué que la femme tenait l’arme blanche à la main quand elle s’est approchée d’un soldat, à proximité du camp de réfugiés d’Al Aroub, un camp situé au sud de Bethléem.

Les troupes ont alors riposté à cette attaque au couteau présumée en ouvrant le feu.

Le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne a fait savoir que la femme s’appelait Ghufran Haroun Hamed Warasneh et qu’elle était une ancienne détenue sécuritaire. La balle serait entrée dans son corps sous son bras gauche et serait ressortie du côté droit.

Aucun Israélien n’a été blessé au cours de cette tentative d’attaque.

Les tensions se sont nettement accrues entre Israéliens et Palestiniens, ces derniers mois, dans le contexte d’un certain nombre d’attentats terroristes commis au sein de l’État juif et en Cisjordanie qui ont fait 19 morts.

L’armée israélienne a renforcé ses activités en Cisjordanie pour tenter de réprimer cette spirale de violence. Au moins 30 Palestiniens ont été tués depuis la mi-mars, un grand nombre d’entre eux dans le cadre d’affrontements entraînés par des raids israéliens.

Certains étaient des hommes armés qui s’opposaient aux soldats israéliens et d’autres prenaient part à des échauffourées violentes. D’autres encore étaient apparemment des civils, qui se trouvaient là par hasard.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...