Rechercher

Cisjordanie : Un Palestinien abattu après avoir attaqué un soldat avec un marteau

Les militaires ont trouvé un couteau sur le corps d'un suspect après l'agression près du village de Beitin, dans un contexte de flambée de violence en Cisjordanie

Illustration : Des soldats israéliens opèrent en Cisjordanie, le 24 août 2022. (Crédit : Armée israélienne)
Illustration : Des soldats israéliens opèrent en Cisjordanie, le 24 août 2022. (Crédit : Armée israélienne)

Un Palestinien a été abattu après qu’il a attaqué un soldat israélien avec un marteau près du village de Beitin, dans le centre de la Cisjordanie, peu après minuit jeudi, a déclaré l’armée.

Les troupes menaient une opération de routine dans la zone lorsque le suspect s’est jeté sur le soldat, a déclaré l’armée israélienne. Le soldat a ouvert le feu et a tué le Palestinien.

Les troupes ont également trouvé un couteau sur le corps du suspect par la suite, a déclaré Tsahal.

Selon une enquête préliminaire sur cette attaque, le soldat, un chauffeur, a quitté ses camarades pour faire ses besoins dans un poste militaire abandonné. L’assaillant, qui attendait à l’intérieur du poste, l’a attaqué.

« Il m’a frappé à la tête avec un marteau. Pensez à ce qui se serait passé si je m’étais évanoui à cause du marteau – j’aurais été poignardé et personne n’aurait su où j’étais, parce que j’étais dans le bunker », a déclaré le soldat dans un enregistrement à un ami, publié par la chaîne publique Kan.

Le soldat a subi des blessures mineures à la tête et n’a pas eu besoin d’être hospitalisé après avoir été soigné sur place, a déclaré Tsahal.

L’identité du terroriste palestinien n’a pas été immédiatement révélée.

Cette agression survient dans un contexte de recrudescence de la violence en Cisjordanie.

Les troupes de Tsahal ont été la cible de tirs répétés lors de raids nocturnes en Cisjordanie, dans le cadre d’une opération menée depuis des mois contre les terroristes palestiniens.

L’armée a lancé cette opération, baptisée « Breakwater », après une série d’attentats meurtriers qui ont fait 19 morts entre la mi-mars et le début du mois de mai. Plus de 1 500 suspects ont été arrêtés depuis le début de l’opération.

Lors de raids menés jeudi à l’aube, les troupes ont arrêté 11 Palestiniens recherchés, a déclaré l’armée israélienne.

Au moins 90 Palestiniens ont été tués par les forces israéliennes depuis le début de l’année, selon un décompte du ministère de la santé de l’Autorité palestinienne.

La liste comprend des Palestiniens qui ont mené des attaques à l’intérieur d’Israël, ainsi qu’une journaliste d’Al-Jazeera, Shireen Abu Akleh, qui avait la nationalité américaine et dont la mort a été considérée comme un accident par les forces israéliennes lundi, et des adolescents qui ont violemment protesté en réponse aux opérations militaires nocturnes d’Israël dans leurs quartiers.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...