Cofix crée une nouvelle branche pour la communauté ultra-orthodoxe
Rechercher

Cofix crée une nouvelle branche pour la communauté ultra-orthodoxe

Afin de respecter les exigences religieuses haredies, les restaurants seront munis d’un certificat de casherout Badatz

Cofix (Crédit : Facebook/רשת קופיקס - cofix)
Cofix (Crédit : Facebook/רשת קופיקס - cofix)

Cofix est une chaîne israélienne créée il y a trois ans qui propose des cafés, des boissons, des sandwichs, et des pâtisseries pour un prix unique de cinq shekels.

Cette chaîne vient d’annoncer la création d’une nouvelle branche, Cofix en ville (Cofix Ba’Ir) s’adressant au public ultra-orthodoxe, rapporte Globes.

Afin de respecter les exigences haredis, les Cofix seront munis d’un certificat de casheroute Badatz délivré par la communauté ultra-orthodoxe de Jérusalem.

En effet, en Israël, il existe différents degrés de certification casher. Les Cofix classiques possèdent déjà une certification casher mais d’un niveau moins élevé ce qui ne permet pas aux ultra-orthodoxes de profiter des nombreux avantages de la chaîne.

Cofix tient ainsi à faire une percée sur le marché ultra-orthodoxe en s’adaptant à leurs exigences religieuses. Mise à part cette certification, cette chaîne de restauration rapide fonctionnera de la même manière en proposant les mêmes types de produits uniquement à emporter.

Pour commencer, la chaîne transformera six de ses restaurants déjà existants en Cofix Ba’ir à Bnei Brak. Sur le moyen-terme, plus d’une vingtaine de Cofix Ba’ir verront le jour à Jérusalem ou seront transformés.

« Nous parlons ici d’un processus qui a été développé pendant de longs mois en essayant de comprendre le marché des consommateurs du secteur Haredi afin de créer un concept avec un niveau de casherout plus élevé, » a déclaré le PDG de Cofix, Avi Katz.

D’autre part, la chaîne Cofix a récemment ouvert des supérettes avec le même concept, ainsi que des salles de sport Space Fix dont l’abonnement mensuel s’élève à 100 shekels.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...