Israël en guerre - Jour 227

Rechercher

Comme la Sillicon Valley, la French Tech mobilisée pour Israël

Plus de 500 entrepreneurs et investisseurs ont signé une tribune intitulée "La Tech française et ses entrepreneurs soutiennent la Startup Nation"

Le logo de La French Tech, label officiel attribué par les autorités françaises à des pôles métropolitains reconnus pour leur écosystème de startups, ainsi que marque commune utilisable par les entreprises innovantes françaises. (Crédit : La French Tech)
Le logo de La French Tech, label officiel attribué par les autorités françaises à des pôles métropolitains reconnus pour leur écosystème de startups, ainsi que marque commune utilisable par les entreprises innovantes françaises. (Crédit : La French Tech)

De Google à Microsoft, les géants de la Sillicon Valley aident Israël après l’assaut terroriste du Hamas.

Comme eux – néanmoins sans soutien financier –, la « French Tech » se mobilise, « se mettant à la disposition de [ses] homologues israéliens pour leur apporter toute forme de soutien qu’ils jugent utile ».

Plus de 500 entrepreneurs et investisseurs ont ainsi signé une tribune intitulée « La Tech française et ses entrepreneurs soutiennent la Startup Nation ».

Parmi eux : Cédric O, ancien secrétaire d’État au Numérique ; Marc Simoncini, fondateur de Meetic ; Tatiana Jama, investisseuse et fondatrice de Sista ; Franck Mouthon, président de France Biotech ; Maya Noël, directrice générale de France Digitale ; Olivier Babeau, essayiste ultralibéral ; Laurent Alexandre, fondateur de Doctissimo et nouveau conseiller du numéro deux du RN ; l’auteur et entrepreneur Benoît Raphaël ; ou encore CroissancePlus et l’institut Sapiens.

Dans leur texte, ils écrivent : « Tout comme l’écosystème entrepreneurial français s’était mobilisé pour venir en aide à l’Ukraine, nous, entrepreneurs, investisseurs, citoyens français, nous mobilisons aujourd’hui pour partager notre émotion et soutenir concrètement Israël et les Israéliens dans ce moment tragique. Puisque ‘mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde’ : acceptons d’écrire que ce sont de véritables massacres auxquels nous avons assistés impuissants. Ajoutons que cette tragédie, qui a frappé Israël, ne saurait être qu’une tragédie israélienne. À travers ces civils morts, c’est l’humanité dans son universalité qui a été frappée de même qu’à travers Israël, ce sont toutes les démocraties et leurs valeurs qui sont mises à l’épreuve. »

« Nous ne pouvions rester les bras croisés : les valeurs de l’entrepreneuriat sont indissociables de l’engagement. Comme tous les entrepreneurs du monde, nous avons été inspirés, façonnés, par les valeurs de la tech israélienne. Elles puisent leurs racines dans la fameuse ‘chutzpah’ (c’est-à-dire l’audace). C’est de cette ‘chutzpah’ que découlent la résilience, l’adaptabilité, la créativité, le désir de se développer internationalement dès le premier jour. C’est pourquoi nous voulons apporter avec la plus grande énergie notre soutien et notre aide concrète à cette jeune démocratie aujourd’hui menacée dans sa chair. Nous appelons les responsables politiques de tous les partis à condamner sans appel l’attaque menée sur la population israélienne par une organisation terroriste. Attaque terroriste qui a déclenché une guerre dont la seule issue certaine sera la mort de nombreux civils innocents, de part et d’autre. Nous appelons toutes les entreprises de technologies à se tenir aux côtés de leurs homologues israéliennes, et à être attentives dans les prochains jours à leurs besoins afin d’identifier les manières pertinentes de leur venir en aide. Nous appelons chacun à lutter pied à pied contre toute forme de désinformation, dans les médias comme sur les réseaux sociaux. Nous appelons chacun à se mobiliser pour apporter un soutien moral et matériel aux familles victimes du terrorisme. Nous, entrepreneurs, investisseurs, membres de l’écosystème technologique, nous mettons à la disposition de nos homologues israéliens pour leur apporter toute forme de soutien qu’ils jugent utile. »

Le texte a été publié sous la forme d’une page de pub dans le journal économique français Les Echos.

S’il apporte un soutien moral, un soutien financier n’est pas prévu à ce stade – les signataires appellent néanmoins à effectuer des dons aux associations locales qui viennent en aide à la population, tels le Magen David Adom.

Plusieurs géants de l’informatique américains ont eux déjà commencer à aider financièrement Israël : la firme de services financiers américaine Jefferies a annoncé qu’elle allait donner 13 millions de dollars à dix organisations caritatives qui apporteront des aides aux personnes touchées par les violences et par le terrorisme en Israël. Parmi les organisations caritatives qui recevront ce soutien, les groupes de premier secours d’United Hatzalah et du Magen David Adom, ainsi que des hôpitaux, notamment l’hôpital Barzilaï qui se trouve à Ashkelon, dans le sud du pays, et l’hôpital Soroka de Beer Sheva, où des centaines de civils israéliens blessés pendant l’assaut du Hamas sont toujours pris en charge.

Du côté des firmes de capital-risque, General Catalyst et Insight Partners ont promis de faire des dons qui viendront financer le travail d’aide humanitaire qui suit les attaques contre Israël. General Catalyst a indiqué s’être engagé à donner initialement 250 000 dollars pour soutenir les efforts humanitaires sur le terrain.

Le géant technologique américain Oracle, actif en Israël depuis plus de 20 ans, avait lui annoncé, au début de la semaine, un don d’un million de dollars au Magen David Adom. De plus, Oracle a lancé une campagne mondiale de collecte de fonds en faveur du MDA auprès de ses 150 000 employés du monde entier, promettant de doubler les fonds soulevés. Pour le moment, les employés d’Oracle ont collecté plus de 600 000 dollars.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.