Conclusion d’un exercice militaire aérien entre 5 pays malgré le conflit à Gaza
Rechercher

Conclusion d’un exercice militaire aérien entre 5 pays malgré le conflit à Gaza

70 avions de combat et notamment des appareils F-35 israéliens dans leur exercice international inaugural, ont travaillé au combat avec "des adaptations", selon l'armée

  • Un F-35 israélien roule sur le tarmac pendant l'exercice aérien multinational dans la base de l'aviation militaire Ovda, au nord de la cité israélienne d'Eilat, le 11 novembre 2019 (Crédit : JACK GUEZ / AFP)
    Un F-35 israélien roule sur le tarmac pendant l'exercice aérien multinational dans la base de l'aviation militaire Ovda, au nord de la cité israélienne d'Eilat, le 11 novembre 2019 (Crédit : JACK GUEZ / AFP)
  • Un F-35 israélien roule sur le tarmac pendant l'exercice aérien multinational dans la base de l'aviation militaire Ovda, au nord de la cité israélienne d'Eilat, le 11 novembre 2019 (Crédit : Emmanuel Dunand/AFP)
    Un F-35 israélien roule sur le tarmac pendant l'exercice aérien multinational dans la base de l'aviation militaire Ovda, au nord de la cité israélienne d'Eilat, le 11 novembre 2019 (Crédit : Emmanuel Dunand/AFP)
  • Un F-16 américain participe à l'exercice international "Drapeau Bleu" sur la base militaire d'Ovda, au nord de la ville d'Eilat, au sud d'Israël, le 11 novembre 2019 (Crédit : JACK GUEZ / AFP)
    Un F-16 américain participe à l'exercice international "Drapeau Bleu" sur la base militaire d'Ovda, au nord de la ville d'Eilat, au sud d'Israël, le 11 novembre 2019 (Crédit : JACK GUEZ / AFP)
  • Un avion-chasseur grec de type F-16 au cours de l'exercice aérien multinational "Drapeau bleu" à la base d'Ovda,  au nord de la ville israélienne d'Eilat, le 11 novembre 2019 (Crédit :  Emmanuel DUNAND / AFP)
    Un avion-chasseur grec de type F-16 au cours de l'exercice aérien multinational "Drapeau bleu" à la base d'Ovda, au nord de la ville israélienne d'Eilat, le 11 novembre 2019 (Crédit : Emmanuel DUNAND / AFP)
  • Un f-16 israélien pendant l'exercice aérien multinational dans la base de l'aviation militaire Ovda, au nord de la cité israélienne d'Eilat, le 11 novembre 2019 (Crédit : Emmanuel Dunand/AFP)
    Un f-16 israélien pendant l'exercice aérien multinational dans la base de l'aviation militaire Ovda, au nord de la cité israélienne d'Eilat, le 11 novembre 2019 (Crédit : Emmanuel Dunand/AFP)
  • Un F-35 israélien dans un hangar lors de de l'exercice aérien multinational "Drapeau bleu" à la base d'Ovda, au nord de la ville israélienne d'Eilat, le 11 novembre 2019. (Crédit :  Emmanuel DUNAND / AFP)
    Un F-35 israélien dans un hangar lors de de l'exercice aérien multinational "Drapeau bleu" à la base d'Ovda, au nord de la ville israélienne d'Eilat, le 11 novembre 2019. (Crédit : Emmanuel DUNAND / AFP)
  • Un Eurofighter allemand participe à l'exercice multinational "Drapeau bleu" à la base d'Ovda,  au nord de la ville israélienne d'Eilat, le 11 novembre 2019 (Crédit :  JACK GUEZ / AFP)
    Un Eurofighter allemand participe à l'exercice multinational "Drapeau bleu" à la base d'Ovda, au nord de la ville israélienne d'Eilat, le 11 novembre 2019 (Crédit : JACK GUEZ / AFP)
  • Un F-16 américain participe à l'exercice multinational "Drapeau bleu" à la base d'Ovda,  au nord de la ville israélienne d'Eilat, le 11 novembre 2019 (Crédit :  JACK GUEZ / AFP)
    Un F-16 américain participe à l'exercice multinational "Drapeau bleu" à la base d'Ovda, au nord de la ville israélienne d'Eilat, le 11 novembre 2019 (Crédit : JACK GUEZ / AFP)
  • Un Gulfstream israélien G550 (Nashon-Eitan) , avion-espion des renseignements aériens, participe à l'exercice multinational "Drapeau bleu" à la base d'Ovda,  au nord de la ville israélienne d'Eilat, le 11 novembre 2019 (Crédit :  JACK GUEZ / AFP)
    Un Gulfstream israélien G550 (Nashon-Eitan) , avion-espion des renseignements aériens, participe à l'exercice multinational "Drapeau bleu" à la base d'Ovda, au nord de la ville israélienne d'Eilat, le 11 novembre 2019 (Crédit : JACK GUEZ / AFP)

Un entraînement international organisé dans le sud d’Israël s’est achevé jeudi, a fait savoir l’armée israélienne.

L’exercice Blue Flag, qui s’étend sur dix jours a continué malgré les violences émanant de Gaza qui ont eu lieu mardi et mercredi « avec quelques adaptations pour des raisons professionnelles et de sécurité », a noté Tsahal dans un communiqué.

L’entraînement a réuni 70 avions de combat en provenance de dix pays, qui se sont affrontés au cours de 19 sorties aériennes qui ont eu lieu à six endroits différents du pays. Six pays de plus avaient envoyé des observateurs.

Des batteries de missiles de type Patriot qui ont simulé des tirs aériens avancés – probablement pour imiter le système S-300 russe – sont intervenues dans l’exercice.

Pour deux armées qui ont pris part à l’exercice, l’Etat juif et l’Italie, cela a été la toute première fois que le nouvel avion furtif F-35 s’élevait dans le ciel dans le cadre d’un exercice international, ce qui a fait de ce dernier « le plus avancé qui n’ait jamais été organisé en Israël », a ajouté l’armée.

Parmi les avions de combat qui se sont illustrés dans cet entraînement, six modèles différents – du F-35 au F-15, plus ancien, le F-16 et l’Eurofighter.

Des avions de réapprovisionnement en carburant, des avions cargo et de commandement ainsi que deux types d’hélicoptères et une flotte de drones ont aussi pris part à l’événement.

Un F-16 américain participe à l’exercice international « Drapeau Bleu » sur la base militaire d’Ovda, au nord de la ville d’Eilat, au sud d’Israël, le 11 novembre 2019 (Crédit : JACK GUEZ / AFP)

Les appareils F-16 de l’Escadron 115 israélien, les « Dragons volants », ont joué les attaquants dans des scénarios variés. Les F-15 de l’escadron 133 ont, pour leur part, dirigé l’exercice.

Les batteries missiles « Patriot » de « Yahalom » ont aussi participé, simulant les tirs sols-air prenant pour cible les avions-chasseurs.

Un F-35 israélien roule sur le tarmac pendant l’exercice aérien multinational dans la base de l’aviation militaire Ovda, au nord de la cité israélienne d’Eilat, le 11 novembre 2019 (Crédit : Emmanuel Dunand/AFP)

Cet entraînement a réuni les Etats-Unis, l’Allemagne, l’Italie et la Grèce. Les armées de l’air du Royaume-Uni, du Japon, de la France, de l’Espagne, de la Hollande et de la Croatie ont envoyé des observateurs.

L’aviation militaire israélienne s’est entraînée un an pour cet entraînement multinational, a indiqué l’armée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...