Israël en guerre - Jour 201

Rechercher

Condamnations internationales des nouvelles implantations approuvées par Israël

L'annonce de 3 426 nouveaux logements en Cisjordanie a suscité de vives critiques de la par des États-unis, des Émirats arabes unis et de Bahreïn

Travaux de construction dans l'implantation israélienne de Givat Zeev, près de la ville palestinienne de Ramallah, en Cisjordanie, le 28 octobre 2021. (Crédit : Ahmad Gharabli/AFP)
Travaux de construction dans l'implantation israélienne de Givat Zeev, près de la ville palestinienne de Ramallah, en Cisjordanie, le 28 octobre 2021. (Crédit : Ahmad Gharabli/AFP)

Les Émirats arabes unis et Bahreïn, signataires des Accords d’Abraham, ont condamné jeudi les dernières autorisations d’implantations accordées par Israël mercredi, qui ont également suscité de vives critiques de la part des États-Unis.

Les ministres du gouvernement israélien ont annoncé mercredi qu’un organe de planification israélien avait délivré des permis pour la construction de 3 426 nouveaux logements dans des implantations de Cisjordanie près de Jérusalem. Les États-Unis ont qualifié cette décision d’illégale.

« Les implantations continuent d’être incompatibles avec le droit international », a déclaré le département d’État américain Matthew Miller en réponse à cette annonce.

Jeudi, les ministères des Affaires étrangères des Émirats arabes unis et de Bahreïn ont également émis des condamnations.

Les Émirats arabes unis ont déclaré dans un communiqué qu’ils rejetaient « toutes les pratiques contraires aux résolutions sur la légitimité internationale, qui menacent d’aggraver l’escalade et l’instabilité dans la région et entravent les efforts visant à instaurer la paix et la stabilité ».

La déclaration a également « souligné la nécessité de soutenir tous les efforts régionaux et internationaux visant à faire progresser le processus de paix au Moyen-Orient et de mettre fin aux pratiques illégales qui menacent la solution des deux États et la création d’un État palestinien indépendant ».

Bahreïn a indiqué sur X que les approbations contrevenaient « aux principes du droit international et constituaient une menace pour les chances de parvenir à la paix et à la stabilité dans la région ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.