Corbyn nomme un apologiste du terrorisme comme conseiller
Rechercher

Corbyn nomme un apologiste du terrorisme comme conseiller

Suemas Milna, qui s’était exprimé en faveur du Hamas et de la ‘résistance’ irakienne, est le nouveau directeur de la communication du parti travailliste

Suemas Milne, le nouveau sirecteur de la stratégie et de la communications du parti travailliste britannique nommé par Jeremy Corbyn (Capture d'écran YouTube )
Suemas Milne, le nouveau sirecteur de la stratégie et de la communications du parti travailliste britannique nommé par Jeremy Corbyn (Capture d'écran YouTube )

Le chef du parti travailliste Jeremy Corbyrn a nommé la personnalité controversée de Suemas Milne comme son directeur stratégique et de la communication, a annoncé le Telegraph.

Dans le passé, Milne avait fait l’apologie de la « résistance » contre les troupes britanniques en Irak et avait justifié le terrorisme contre Israël.

Milne, un contributeur régulier du journal The Guardian, avait écrit dans un article en 2004 que les terroristes irakiens étaient les véritables libérateurs du pays et a qualifié leurs attaques de « guerre de résistance ».

Lors d’une manifestation anti-Israël en 2014, il avait déclaré qu’Israël n’avait aucun droit de se défendre contre le terrorisme de Gaza, affirmant que l’Etat continuait d’occuper l’enclave palestinienne.

« Ce n’est pas du terrorisme auquel il faut riposter, a-t-il dit des attaques du Hamas contre Israël. Le terrorisme c’est l’assassinat de civils par Israël à une échelle industrielle ».

A la suite des attaques du 11 septembre sur le World Trade Center à New York, il avait écrit que les Etats-Unis s’étaient attirés la tragédie sur eux-mêmes par leurs actions au Moyen-Orient.
Corbyn lui-même avait également été critiqué pour avoir affirmé qu’il s’agissait d’une « tragédie » que ben Laden avait été tué avant de pouvoir comparaître devant un tribunal pour les attaques de 2001.

La nomination de Milne ne va probablement pas aider Corbyn dans ses efforts de rassurer les Juifs britanniques qu’il n’est pas anti-israélien.

Corbyn a récemment participé à un dîner des Amis Travaillistes d’Israël où il a été critiqué pour ne avoir voulu prononcer le nom de l’Etat juif pendant son discours.

Il avait qualifié « d’amis » les groupes terroristes du Hamas et du Hezbollah et a récemment défendu un prêtre anglican qui avait publié en ligne des théories conspirationnistes antisémites.

Corbyn a également soutenu publiquement un embargo des armes sur Israël et le boycott des universités israéliennes impliquées dans la recherche d’armement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...