COVID-19: Israël met fin à des allègements de restrictions après de nouveaux cas
Rechercher

COVID-19: Israël met fin à des allègements de restrictions après de nouveaux cas

Le comité Coronavirus reporte officiellement la reprise du transport ferroviaire de passagers et des manifestations culturelles

Benjamin Netanyahu, portant un masque, préside la réunion hebdomadaire du cabinet à Jérusalem, le 31 mai 2020. (Crédit : RONEN ZVULUN / POOL / AFP)
Benjamin Netanyahu, portant un masque, préside la réunion hebdomadaire du cabinet à Jérusalem, le 31 mai 2020. (Crédit : RONEN ZVULUN / POOL / AFP)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a annoncé lundi que le gouvernement mettait un terme à l’assouplissement des restrictions sur le coronavirus, alors que le nombre de cas dans le pays ne cesse d’augmenter.

« Nous sommes peut-être déjà en train de doubler le taux de contamination en moins de 10 jours », a-t-il déclaré après une réunion du cabinet chargé de la lutte contre les coronavirus, composé de ministres compétents chargés de combattre l’épidémie. Nous avons décidé de tirer le « frein à main » en premier lieu, d’arrêter l’assouplissement des restrictions et de réexaminer la question au cours de la semaine à venir », a-t-il déclaré.

Cette décision signifie que la reprise du transport ferroviaire de passagers a été officiellement retardée pour une troisième fois. La question du redémarrage des services ferroviaires sera réévaluée la semaine prochaine, a rapporté la Douzième chaîne.

Vue de la gare Yitzhak Navon vide à Jérusalem, en raison des restrictions consécutives à la propagation du coronavirus, le 11 mai 2020. (Olivier Fitoussi/Flash90)

La reprise des activités dans les théâtres, les spectacles musicaux et autres lieux culturels était prévue pour le 14 juin. Elle a été reportée au 21 juin au plus tôt.

Lors de la réunion, le ministre de la Santé, Yuli Edelstein, a noté que 800 nouveaux cas ont été identifiés la semaine dernière, contre environ 300 infections confirmées au cours des deux semaines précédentes combinées.

« Nous ne pouvons pas nous satisfaire de ces chiffres », a-t-il déclaré.

« La police doit reprendre l’application stricte [des règles de distanciation sociale] dans les centres commerciaux, les bus, les trains, les restaurants, les salles de manifestations et partout ailleurs, afin de rétablir la discipline parmi la population et de nous permettre de continuer à ouvrir l’économie », a déclaré M. Edelstein.

Lundi matin, le ministère de la Santé a fait état de 45 cas supplémentaires diagnostiqués la veille au soir, ce qui porte à 17 915 le nombre total de cas diagnostiqués depuis le début de la pandémie. Le nombre de décès est resté stable à 298.

Le nombre de cas quotidiens a oscillé autour de 100 pendant huit jours, alors que les taux de dépistage ont considérablement augmenté.

Des gens dans le centre-ville de Jérusalem, le 8 juin 2020. (Olivier Fitoussi/Flash90)

Parmi les cas actifs, 27 personnes étaient dans un état grave, dont 23 sous respirateur, selon les chiffres officiels. Trente-neuf autres personnes étaient dans un état modéré et les autres présentaient des symptômes légers.

Après une baisse constante du taux journalier de contaminations, Israël a connu une hausse des nouveaux cas de COVID-19 ces dernières semaines, les responsables de la santé attribuant une grande partie de cette hausse aux écoles.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...