Crise à Hadassah : la Haute cour rejette la demande des parents
Rechercher

Crise à Hadassah : la Haute cour rejette la demande des parents

Un nouveau service d’hémato-oncologie pédiatrique ne sera pas crée à Shaare Zedek

Audience sur la crise de l'hôpital Hadassah devant la Haute cour de Justice, à Jérusalem, le 4 juillet 2017. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)
Audience sur la crise de l'hôpital Hadassah devant la Haute cour de Justice, à Jérusalem, le 4 juillet 2017. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

La Haute cour de Justice a rejeté dimanche la demande des parents des patients soignés dans le service d’oncopédiatrie de l’hôpital Hadassah de Jérusalem.

Ils demandaient à la cour d’approuver la création d’un nouveau service d’hémato-oncologie pédiatrique dans un autre hôpital de Jérusalem.

La cour a suivi l’avis du ministère de la Santé, qui avait expliqué le mois dernier qu’il n’allouerait pas d’argent public à l’ouverture d’un nouveau service d’oncologie au centre médical Shaare Zedek alors que l’infrastructure nécessaire existe déjà à Hadassah.

Ces derniers mois, six médecins ont démissionné du service d’hémato-oncologie pédiatrique en raison d’une décision prise par la direction et jugée médicalement inacceptable.

Suite aux démissions, la direction de l’hôpital, les médecins et les parents des patients se sont retrouvés dans une crise, s’accusant mutuellement du blocage.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...