De nombreuses personnalités juives françaises reçoivent la Légion d’honneur
Rechercher

De nombreuses personnalités juives françaises reçoivent la Légion d’honneur

Alber Elbaz, Claude Cohen-Tannoudji, Joann Sfar ou encore Pierre Bénichou ont reçu une nouvelle distinction pour leurs travaux

Rassemblement pour la Marche républicaine le 11 janvier 2015 sur la place de la République. (Crédit : JEAN-FRANCOIS MONIER/AFP)
Rassemblement pour la Marche républicaine le 11 janvier 2015 sur la place de la République. (Crédit : JEAN-FRANCOIS MONIER/AFP)

La dernière promotion de la Légion d’Honneur, promotion civile de Pâques, datant de 27 mars 2016 et parue au Journal Officiel récompense de nombreuses personnalités juives pour leurs accomplissements dans le domaine des arts, des sciences, de l’humanitaire, et des médias.

Ainsi Claude Cohen-Tannoudji, nommé grand officier le 9 décembre 2010, a été porté à la dignité de grand’croix. Ce dernier est prix Nobel de physique, prix décerné en 1997, professeur honoraire au Collège de France et membre de l’Académie des sciences.

Pierre Bénichou, journaliste, a été promu au grade de commandeur de la légion d’Honneur.

Le styliste et créateur Alber Elbaz, qui a fait ses études à l’école Shenkar à Tel Aviv, a été promu au grade d’officier. Alber Elbaz a été le directeur artiste de la maison Lanvin.

Alain Kleinmann, artiste, peintre et sculpteur et Muriel Haïm, médecin et fondatrice d’associations humanitaires se voient, tous les deux, promus au grade de chevalier.

Joseph Elie Amiel, interné et résistant, a été promu au grade de chevalier.

D’autre part, le dessinateur de bandes dessinées Joann Sfar a été nommé chevalier de la Légion d’honneur.

Sur sa page Facebook, il a déclaré « Mon père est né en 1933 en Algérie et a consacré toute sa vie à admirer notre république. Ma famille maternelle a acquis la nationalité française en 1944 pour services rendus à la nation. Je ne crois pas mériter la moindre médaille mais je sais que mes parents et grands parents seraient heureux aujourd’hui. »

« Je remercie avec émotion le ministère de la Culture. Pour ma famille d’abord. Et aussi, peut être, pour la petite discipline à laquelle je consacre ma vie : les bandes dessinées, » a-t-il ajouté.

D’autre part Paul Rechter, membre du bureau exécutif du CRIF et Elizabeth Lenchener, réalisatrice et productrice, ainsi que Susie Morgenstern, deviennent tour les trois chevaliers de la Légion d’Honneur.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...