D’éminents rabbins réclament la fermeture des synagogues ; le rabbinat objecte
Rechercher

D’éminents rabbins réclament la fermeture des synagogues ; le rabbinat objecte

Le rabbin David Stav a demandé à ses fidèles de prier seuls, Eliezer Melamed a également conseillé de rester chez soi mais le Grand-Rabbinat affirme que rien n'a changé

Le rabbin David Stav, cofondateur et président de l'organisation rabbinique Tzohar, le 20 juin 2013. (Crédit : Flash 90, File)
Le rabbin David Stav, cofondateur et président de l'organisation rabbinique Tzohar, le 20 juin 2013. (Crédit : Flash 90, File)

Pour la première fois depuis le début de la pandémie de coronavirus, plusieurs éminents rabbins ont demandé la fermeture des synagogues et la suspension des offices dans les communautés, afin d’enrayer la propagation du COVID-19.

Pour endiguer l’épidémie, le ministère de la Santé a interdit les rassemblements de plus de 10 personnes et a souligné que cette interdiction portait également sur les activités religieuses – le nombre minium d’hommes nécessaire pour un quorum, un minyan, est 10 – et a ordonné aux personnes qui prennent part aux prières, à se tenir à 2 mètres de distances chacun.

Le grand rabbin ashkénaze David Lau a été photographié samedi matin montrant l’exemple, en priant avec un minyan mais en extérieur, avec une distance physique entre chaque fidèle.

Mais au cours des jours qui ont suivi, le ministère de la Santé a durci ses restrictions. Mardi, tous les Israéliens ont reçu l’ordre de ne pas quitter leur domicile à moins que ce ne soit absolument nécessaire, et doivent éviter de se réunir entre amis ou en famille.

Mardi, le rabbin Lau a émis un communiqué indiquant que les nouvelles directives n’impactaient pas celles du Grand-Rabbinat, indiquant que la prière était autorisée dans les conditions prévues.

Le grand-rabbin ashkénaze d’Israël David Lau lors d’une cérémonie spéciale pour les nouveaux immigrants d’Amérique du Nord au nom de l’organisation Nefesh BNefesh, à l’aéroport Ben Gurion dans le centre d’Israël le 15 août 2017 (Crédit : Miriam Alster / Flash90)

Cependant, d’autres éminents rabbins, y compris le rabbin David Stav et le rabbin Eliezer Melamed, ont appelé à la fermeture des synagogues et enjoint les fidèles à prier individuellement.

Stav, le président de l’organisation rabbinique moderne orthodoxe Tzohar, a déclaré qu’après avoir consulté des experts de la Santé et des érudits, « j’ai compris qu’il n’y avait pas d’autre choix. Si nous voulons la vie, nous devons fermer chaque endroit, et cela inclut les synagogues ».

Stav, qui officie également comme rabbin de la ville de Shoham, à l’est de Tel Aviv, a écrit sur Facebook : « pour la première fois de ma vie, je demande aux membres de ma communauté de fermer les synagogues. Ce n’est pas facile ».

Il a déclaré qu’il avait pris sa décision « par amour et par sens de la responsabilité envers chaque membre de la communauté », exprimant le souhait que les lumières des synagogues se rallumeront prochainement.

« Pendant ce temps, nous nous rassemblerons dans nos maisons, prierons et renforcerons nos liens grâce aux moyens numériques que nous avons la chance d’avoir à notre disposition à notre époque », a-t-il conclu.

Melamed, qui supervise la yeshiva Ha Bracha et officie comme rabbin de l’implantation du même nom, a déclaré aux résidents qu’il valait mieux prier individuellement que dans les synagogues, ajoutant que « c’est ce que je fais ».

Le rabbin Eliezer Melamed. (Crédit : Uri Lenz/ Flash 90)

Il n’a pas interdit de prier dans les synagogues mais a ajouté qu’y emmener les enfants n’était pas autorisé, et qu’il était interdit d’aller dans les lieux de culte qui ne permettent pas de respecter les directives du ministère de la Santé.

Melamed, qui publie une chronique hebdomadaire dans la revue Besheva, a déclaré que les personnes de plus de 60 ans devraient prendre encore plus de précautions et ne pas aller à la synagogue.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a rencontré d’éminents rabbins et autres représentants ultra-orthodoxes dimanche pour convaincre certains segments de la communauté ‘haredi de fermer leurs écoles, après qu’ils ont défié les directives du ministère de la Santé, censées contenir le virus. Toutes les écoles du pays ont été fermées, sur ordre du ministère, pour endiguer l’épidémie.

A l’issue de la réunion, les rabbins Chaim Kanievsky et Gershon Edelstein, d’éminentes autorités rabbiniques aux centaines de milliers de fidèles dans le milieu orthodoxe lituanien, ont accepté une proposition, validée par Netanyahu, en vertu de laquelle les classes ne dépasseraient pas un effectif de 10 élèves.

La semaine dernière, le rabbin Kanievsky avait donné l’ordre à ses fidèles d’ignorer les directives sanitaires et de garder leurs écoles ouvertes.

Le nombre d’Israéliens testés positifs au coronavirus est monté à 433 mercredi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...