Des ados hollandais chantent “Les juifs brûlent le mieux” pour fêter leur diplôme
Rechercher

Des ados hollandais chantent “Les juifs brûlent le mieux” pour fêter leur diplôme

Le grand rabbin exhorte les autorités à agir contre les lycéens du Elde College, près d’Amsterdam

le maire d'Amsterdam Eberhard van der Laan (4e à droite) pendant une marche entre la mairie et le monument d’Auschwitz au parc Wertheimpark d'Amsterdam le 26 janvier 2014, pendant la Journée nationale du souvenir des victimes de l'Holocauste. (Crédit : AFP Photo/ANP/Remko de Waal via JTA)
le maire d'Amsterdam Eberhard van der Laan (4e à droite) pendant une marche entre la mairie et le monument d’Auschwitz au parc Wertheimpark d'Amsterdam le 26 janvier 2014, pendant la Journée nationale du souvenir des victimes de l'Holocauste. (Crédit : AFP Photo/ANP/Remko de Waal via JTA)

AMSTERDAM — Le grand rabbin de Hollande Binyomin Jacobs a appelé les autorités à identifier et punir les lycéens qui ont chanté pendant leur cérémonie de remise de diplômes des chansons incitant à brûler les juifs.

L’incident a eu lieu la semaine dernière pendant le gala de fin d’études du Elde College dans la ville de Schijndel, à 110 kilomètres au sud-est d’Amsterdam, a annoncé mercredi le quotidien Brabants Dagblad.

Alors qu’ils arrivaient à la fête, plusieurs lycéens ont chanté : « Ensemble nous brûlerons les juifs, parce que les juifs brûlent le mieux ».

Cette phrase fait partie d’une chanson entendue plusieurs fois ces dernières années pendant des matchs de football de l’Ajax d’Amsterdam, dont les joueurs et les supporters sont souvent surnommés « juifs » en raison de la présence juive historique dans la ville, qui est parfois familièrement appelée « mokum », le mot yiddish pour « place ». Cependant, l’incident du gala n’avait rien à voir avec le football.

Le rabbin Binyomin Jacobs (Crédit : Meshulam/Wikipedia)
Le rabbin Binyomin Jacobs (Crédit : Meshulam/Wikipedia)

L’institution scolaire et le comité d’organisation du gala du Edge College ont exprimé leur sincères excuses pour l’incident, mais Jacobs a déclaré que les coupables « devaient être poursuivis pour discours de haine. »

La fréquence des chants antisémites et autres crimes de haine « signifie que les juifs hollandais sont moins enclins à reporter les crimes de haine, alors qu’ils se produisent tout le temps autour d’eux », a déclaré Jacobs à JTA. Sa maison d’Amersfoot a été attaquée cinq fois au cours de ces dernières années, particulièrement pendant les périodes de troubles en Israël.

Jacobs a fait référence à l’incident pendant son discours cette semaine à Vught, pendant une cérémonie pour les victimes juives de l’Holocauste dans un ancien camp d’internement nazi.

« Il y a à peine six ans, nous étions profondément choqués quand deux jeunes hommes ont crié ‘Heil Hitler’ pendant une cérémonie de commémoration à Vught, a-t-il déclaré. Mais aujourd’hui, cela ne serait plus choquant. Cela arrive tout le temps aux Pays-Bas, et nous devons faire face à ce changement avec honnêteté, et le combattre avec l’éducation et des peines sévères pour les contrevenants. »

Environ 100 000 personnes, soit le trois quart de la communauté juive hollandaise, ont été assassinées pendant l’Holocauste, le taux le plus élevé dans l’Europe occidentale occupée par les nazis.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...