Des Allemands achètent de la bière pour protester contre un festival néo-nazi
Rechercher

Des Allemands achètent de la bière pour protester contre un festival néo-nazi

"Nous voulions assoiffer les nazis", a expliqué un militant, après avoir dévalisé les stocks des commerces locaux

Des bouteilles de bière vides devant l'hôtel où s'est déroulé le festival néo-nazi Shield and Sword à Ostritz, en Allemagne le 22 juin 2019. (Crédit : Daniel Schäfer/picture alliance/ Getty Images via JTA)
Des bouteilles de bière vides devant l'hôtel où s'est déroulé le festival néo-nazi Shield and Sword à Ostritz, en Allemagne le 22 juin 2019. (Crédit : Daniel Schäfer/picture alliance/ Getty Images via JTA)

Un groupe d’Allemands a trouvé un nouveau moyen de protester contre le néo-nazisme : acheter de la bière.

Un tribunal allemand avait déjà refusé la licence pour servir de l’alcool, au festival Shield and Sword qui se déroule à Ostritz, une ville allemande à la frontière polonaise. La cour avait estimé que la consommation d’alcool augmenterait le risque de violence, a rapporté le Local.

Après cette décision de justice, la police a confisqué les boissons alcoolisées de cet évènement, mais les résidents ont décidé d’aller encore plus loin en achetant plus de 200 cagettes de bière dans une épicerie locale.

« Nous voulions assoiffer les nazis », a expliqué George Salditt, à Bild. « Nous pensions que si l’alcool était prohibé, nous viderons les étalages des supermarchés. »

Le festival s’est déroulé sans incident notable, et les riverains ont désormais l’intention de profiter de leurs importantes réserves de bière, sans néo-nazis.

« Nous aurons une superbe fête prochaînement », a déclaré l’activiste Michael Schlitt, selon le Local.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...