Israël en guerre - Jour 190

Rechercher

Des antiquités israéliennes retrouvées au domicile de Donald Trump, en Floride

Jérusalem avait prêté des lampes anciennes pour une courte exposition à la Maison Blanche en 2019;: Elles se trouveraient à Mar-a-Lago

Vue aérienne de la propriété de l'ancien président américain Donald Trump, Mar-a-Lago, le 10 août 2022 à Palm Beach, en Floride. (Crédit : AP Photo/Steve Helber, dossier)
Vue aérienne de la propriété de l'ancien président américain Donald Trump, Mar-a-Lago, le 10 août 2022 à Palm Beach, en Floride. (Crédit : AP Photo/Steve Helber, dossier)

Israël a découvert que des lampes anciennes en céramique, prêtées à la Maison Blanche pour une exposition temporaire en 2019 et jamais retournées depuis, se trouvaient à Mar-a-Lago, au domicile de l’ex-président américain Donald Trump en Floride, selon une information publiée mardi.

Selon Haaretz, ces objets, qui font partie de la collection des « Trésors nationaux » de l’Autorité des antiquités d’Israël (IAA), avaient été prêtés aux États-Unis pour une cérémonie d’allumage des bougies de Hanoukka à la Maison Blanche, durant la présidence de Trump, avec l’approbation du directeur de l’IAA de l’époque. Elles auraient normalement dû être renvoyées quelques semaines plus tard. Saul Fox, un important donateur juif américain de l’IAA, avait été invité à cet événement.

Ces lampes n’avaient finalement pas été exposées à la Maison Blanche, de crainte qu’elles ne proviennent de Cisjordanie et que leur exposition fût contraire au droit international des antiquités.

Les autorités israéliennes ont expliqué à Haaretz que ces lampes étaient restées un certain temps aux États-Unis car l’IAA ne souhaitait pas qu’elles soient acheminées en Israël par un vol régulier ou par voie maritime, de peur qu’elles ne soient endommagées.

Il était prévu qu’un employé de l’IAA se rende aux États-Unis pour récupérer les lampes, mais la pandémie de COVID-19 a remis en cause l’opération et les artefacts ont été confiés à Saul Fox.

On ignore de quelle manière les lampes se sont retrouvées, trois ans plus tard, au domicile privé de Donald Trump en Floride, mais les autorités israéliennes en ont récemment eu la confirmation.

Selon l’information du Haaretz, le directeur actuel de l’IAA, Eli Escozido, aurait demandé l’aide du ministre des Affaires stratégiques, Ron Dermer, ambassadeur d’Israël aux États-Unis en 2019, et de l’ex-ambassadeur des Etats-Unis en Israël, David Friedman, pour récupérer les artefacts, sans succès jusqu’à présent.

Le président américain de l’époque, Donald Trump, avec la première dame Melania Trump, le vice-président Mike Pence et, de gauche à droite, Jared Kushner et Ivanka Trump et leurs enfants Arabella Kushner et Joseph Kushner, applaudissent lors d’une réception pour Hanoukka dans la salle Est de la Maison Blanche, mercredi 11 décembre 2019, à Washington. (Crédit : AP Photo/Manuel Balce Ceneta)

On ignore dans quelle mesure Trump lui-même était au courant que les lampes se trouvaient chez lui.

Mar-a-Lago a fait la une des journaux l’an dernier après une perquisition du FBI qui a permis d’y retrouver des centaines de documents classifiés appartenant à la Maison Blanche, stockés dans des boîtes d’archives dans une des salles de bain.

Une source proche de l’affaire a déclaré à Haaretz qu’elle ne serait pas surprise si « les antiquités israéliennes avaient également été retrouvées dans une salle de bain ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.