Des Arabes israéliens étudiant en Turquie ont pu enfin rentrer en Israël
Rechercher

Des Arabes israéliens étudiant en Turquie ont pu enfin rentrer en Israël

Un premier rapatriement avait été annulé après l'opposition des autorités turques à la présence de gardiens de la sécurité israéliens, Ahmad Tibi était intervenu

Des étudiants reviennent en Israël depuis la Turquie, le 8 avril 2020 (Capture d'écran /Kan)
Des étudiants reviennent en Israël depuis la Turquie, le 8 avril 2020 (Capture d'écran /Kan)

Un groupe de 110 étudiants arabes israéliens a atterri mercredi en Israël. Ils avaient embarqué à bord d’un vol Turkish Airlines en provenance d’Istanbul, a fait savoir la chaîne Kan.

Une première tentative de rapatriement avait avorté, la semaine dernière, après l’opposition des autorités turques à la présence nécessaire de gardiens de la sécurité israéliens. Ce problème avait été résolu grâce à une intervention du député Ahmad Tibi de la Liste arabe unie.

Les étudiants ont été placés à l’isolement chez eux ou dans des hôtels de quarantaine spécialement aménagés.

Israël a envoyé des vols de secours au Pérou, au Costa Rica, au Brésil, en Australie et ailleurs pour permettre à des citoyens de revenir au sein de l’Etat juif alors que les vols internationaux ont été largement interrompus et que les pays se sont placés en confinement pour faire face à la pandémie du coronavirus hautement contagieux.

Le député Ahmad Tibi de la Liste arabe unie lors d’une réunion du comité de la Knesset, le 26 octobre 2015. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

Le ministère des Affaires étrangères a fait savoir lundi que 1 863 touristes israéliens étaient bloqués hors des frontières du pays en raison de la pandémie de coronavirus et qu’ils cherchaient à revenir sur le territoire. Un grand nombre d’entre eux se trouvent en Thaïlande, en Nouvelle-Zélande et en Autriche.

Selon les chiffres du ministère, 200 Israéliens sont actuellement en Thaïlande, 179 en Australie, 164 en Nouvelle-Zélande, 144 en Argentine, 74 en Ukraine, 63 au Mexique et en Jordanie, 55 aux Philippines, 51 en Inde, 31 en Colombie et 18 au Brésil.

L’ambassade israélienne en Argentine tente actuellement de regrouper suffisamment de passagers pour rapatrier samedi les Israéliens qui sont bloqués dans le pays. Ce vol d’Ethiopian Airlines aurait apparemment besoin d’un minimum de 60 passagers, mais ce seuil n’a pas encore été atteint. Les réservations pour ce voyage s’achèvent mercredi.

Un routard israélien débarque d’un vol El Al en provenance de Lima, Pérou, à l’aéroport Ben Gurion de Tel Aviv, mars 2020 (Sivan Farage)

De plus, des touristes russes viennent de passer leur quatrième nuit à l’aéroport Ben Gurion après l’annulation de leur vol, la semaine dernière, qui n’a pas été reprogrammé, selon la chaîne Kan. Certains passagers se sont depuis installés à l’hôtel ou chez des proches, mais ils semblent bloqués au sein de l’Etat juif jusqu’à une date indéterminée.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le président russe Vladimir Poutine se sont entretenus lundi et les deux hommes « ont convenu de permettre les déplacements entre la Russie et Israël de manière à ce que les citoyens des deux pays puissent retourner chez eux », selon le bureau de Netanyahu.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...