Des Arabes israéliens verront bientôt leurs maisons démolies
Rechercher

Des Arabes israéliens verront bientôt leurs maisons démolies

Deux frères du village de Musheirifa, dont les maisons “ont été construites illégalement” vont être expulsés

Le village arabe de  Musheirifa, dans le nord d'Israël. (Crédit : CC BY-SA/Wikipedia)
Le village arabe de Musheirifa, dans le nord d'Israël. (Crédit : CC BY-SA/Wikipedia)

Les habitants du village arabe de Musheirifa, dans le nord d’Israël, ont reçu la semaine dernière un courrier officiel les informant que deux maisons du village allaient être démolies, dans le cadre de la campagne en cours contre les constructions illégales de la communauté arabe israélienne.

« J’appelle tous les citoyens arabes, tous les députés et le Haut comité de suivi [arabe] à intensifier la lutte pour que nos maisons ne soient pas détruites », a déclaré Ahmed Sayyid Agbaria, un habitant de Musheirifa dont la maison, ainsi que celle de son frère, doit être détruite, selon le site d’information Ynet.

Agbaria a ajouté que les notices de démolition reçues par les propriétaires affirmaient qu’aucun recours en appel n’était possible.

Les notices envoyées aux frères Agbaria ne sont que deux des dizaines d’ordres de démolition reçus récemment par des habitants arabes de la région du Triangle, située dans le nord d’Israël, et où se trouve Musheirifa. Le ministère des Finances a déclaré à Ynet que « les maisons ont été construites illégalement ».

Youssef Jabareen, député de la Liste arabe unie. (Crédit : Facebook)
Youssef Jabareen, député de la Liste arabe unie. (Crédit : Facebook)

Le député de la Liste arabe unie Youssef Jabareen a déclaré à Ynet que « [le Premier ministre Benjamin] Netanyahu mène les deux peuples vers le désastre avec ses politiques racistes ». Il a décrit les récentes manifestations de citoyens arabes contre les démolitions de maisons comme « le rayon de lumière dans les ténèbres de la radicalisation destructrice de Netanyahu. »

La répression des constructions illégales des Arabes israéliens s’est accélérée depuis décembre, quand Netanyahu a ordonné au ministre de la Sécurité intérieure Gilad Erdan de renforcer la lutte contre les constructions non-autorisées de la population arabe du pays.

Les opposants à la récente vague de démolition affirment que la destruction de maisons illégalement construites par les Arabes fait partie d’une tentative de Netanyahu d’apaiser ses partisans après l’évacuation de l’avant-poste d’Amona, construit illégalement sur des terrains palestiniens privés.

Netanyahu lui-même l’avait confirmé en décembre dans une vidéo dans laquelle il soulignait que la loi sur la construction illégale devait être la même dans tout le pays.

Raphael Ahren a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...