Des artistes israéliens se mobilisent contre le gouvernement
Rechercher

Des artistes israéliens se mobilisent contre le gouvernement

Une pièce de théâtre, sur l'histoire d'un Arabe israélien emprisonné pour l'enlèvement et le meurtre du soldat israélien Moshé Tamam en 1984, n'a pas reçu le financement du gouvernement

La dirigeante du parti Meretz, la députée Zahava Gal-On, 2011. (Crédit : Abir Sultan/Flash 90)
La dirigeante du parti Meretz, la députée Zahava Gal-On, 2011. (Crédit : Abir Sultan/Flash 90)

L’organisme représentatif des institutions culturelles israéliennes a décidé de se réunir d’urgence jeudi face aux sanctions ou aux menaces de sanctions du nouveau gouvernement de droite contre deux théâtres arabes israéliens.

Le ministre de l’Education Naftali Bennett, chef de file du parti nationaliste religieux Foyer juif, a annoncé mardi avoir décidé de retirer le financement public prévu pour une pièce montée par une troupe arabe de théâtre sur un Palestinien ayant assassiné un soldat israélien.

Le même jour, la ministre de la Culture et du Sport, Miri Regev, une cacique du Likud, le parti du Premier ministre Benjamin Netanyahu, a menacé de cesser de financer un théâtre arabo-juif de Jaffa, près de Tel-Aviv, si son directeur, un Arabe israélien, maintenait son refus de se produire, en tant qu’acteur, dans une pièce jouée dans la vallée du Jourdain, au-delà de la Ligne verte.

« Nous appelons tous les artistes, écrivains, syndicats, institutions et organismes culturels à assister à la réunion afin de faire entendre leurs voix », a déclaré le Forum pour les institutions culturelles dans un communiqué cité par le quotidien Haaretz.

La pièce visée par M. Bennett, intitulée « le Temps parallèle », a été montée par la troupe arabe Almidan, basée à Haïfa.

Elle raconte l’histoire de Walid Daka, un Arabe israélien emprisonné pour l’enlèvement et le meurtre du soldat israélien Moshé Tamam en 1984.

« La culture en Israël est en danger », a écrit la dirigeante du parti de gauche Meretz, Zahava Gal-on, sur Facebook.

« On ne comprend pas de quoi ont si peur MM. Bennett et Regev pour sentir le besoin de museler les créateurs qui ne s’alignent pas sur la position du régime », a-t-elle dit.

« Le musellement est le signe clair d’une dérive fasciste de l’Etat », a-t-elle ajouté.

התרבות הישראלית בסכנה.נפתלי בנט פוסל את ההצגה "הזמן המקביל" של תיאטרון אל-מידאן שהוצגה בתיכונים בשנה האחרונה ועוסקת בח…

Posted by ‎זהבה גלאון Zehava Galon‎ on Tuesday, 9 June 2015

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...