Des centaines de milliers de faux messages de Cellcom et McDonalds envoyées
Rechercher

Des centaines de milliers de faux messages de Cellcom et McDonalds envoyées

Des directives préviennent les utilisateurs d’être toujours méfiants, de ne jamais télécharger des applications sauf en provenance de sources sures

Photo d'illustration : Un smart phone avec un avertissement d'un piratage (Crédit : iStock from Getty Images/ CarmenMurillo)
Photo d'illustration : Un smart phone avec un avertissement d'un piratage (Crédit : iStock from Getty Images/ CarmenMurillo)

Ces derniers jours, de centaines de milliers d’Israéliens ont reçu des messages qui provenaient soi-disant de marques bien connues comme la chaîne de supermarchés Shufersal, McDonal’s ou Cellcom télécommunications. En réalité, les messages ont été envoyés par des pirates informatiques qui espéraient voler des données de cartes de crédit auprès d’utilisateurs imprudents, ont annoncé dimanche des médias en hébreu.

Les messages offraient des coupons, des repas gratuits et donnaient l’instruction aux utilisateurs de mettre à jour leurs informations en ligne. Mais une fois que les utilisateurs cliquaient sur le lien, ils étaient piégés par les pirates qui volaient leurs données.

« Les pirates peuvent envoyer des centaines de milliers, voire des millions de messages, a déclaré un expert à Hadashot TV. Même si 99 % des gens ignorent le message, ils ont toujours accès aux données de milliers de personnes ».

Les pirates peuvent facilement envoyer des messages qui donnent l’impression de provenir d’une source authentique, alors que les informations d’identité et les détails de la carte de crédit sont directement envoyés aux criminels.

Bien souvent, les liens demandent aux utilisateurs d’installer un programme informatique qui prend le contrôle du téléphone et peut même être utilisé pour espionner l’utilisateur à travers la caméra de l’appareil.

Des directives officielles ont prévenu les utilisateurs d’être toujours méfiants. Les utilisateurs ne devraient jamais télécharger des applications qui ne proviennent pas d’une source sure sur les boutiques en ligne d’Apple ou Android.

Ils ne devraient jamais communiquer les données de leur carte de crédit et devraient toujours vérifier que le site internet du lien est le véritable site internet de l’entreprise.

En cas de doute, on conseille aux utilisateurs de toujours vérifier avec l’entreprise qui aurait envoyé le message – soit à travers son site web soit par téléphone.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...