Des cyclistes israéliens et italiens rendent hommage à un Juste parmi les Nations
Rechercher

Des cyclistes israéliens et italiens rendent hommage à un Juste parmi les Nations

Pour la deuxième année consécutive, l’équipe israélienne évoque la mémoire de Gino Bartali, qui acheminait des documents cachés dans sa bicyclette

Le cycliste italien Gino Bartali (Crédit : Capture d'écran YouTube)
Le cycliste italien Gino Bartali (Crédit : Capture d'écran YouTube)

Les cyclistes italiens et israéliens ont rendu hommage à Gino Bartali, un champion de cyclisme italien qui a sauvé des centaines de juifs durant la Shoah, et qui a été reconnu, en 2013, comme un Juste parmi les nations.

Bartali, décédé en 2000, acheminait clandestinement des messages pour les résistants et des faux papiers pour les juifs dans son vélo, alors qu’il traversait l’Italie, soi-disant dans le cadre de son entraînement.

À Florence, les membres de l’Académie israélienne de cyclisme, la première équipe professionnelle de cyclisme israélien, s’est associée au maire de Florence, aux membres du Conseil municipal et aux représentants juifs pour une cérémonie commémorative avant de retracer l’itinéraire de Bartali, les 190 kilomètres qui séparent Florence d’Assisi.

C’est la deuxième année consécutive que l’équipe israélienne rend hommage à Bartali de la sorte.

La course cycliste annuelle italienne, Giro d’Italia, qui en est à sa centième édition cette année, commencera mercredi depuis un musée du cyclisme dédié à Bartali dans sa ville de naissance, à Ponte a Ema, en périphérie de Florence.

Bartali a remporté le Giro d’Italia. C’est une course en étapes qui fait trois fois le tour du pays.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...