Des émeutes éclatent à Jaffa après l’arrestation du frère d’un homme tué par des policiers
Rechercher

Des émeutes éclatent à Jaffa après l’arrestation du frère d’un homme tué par des policiers

Les manifestants ont brûlé des poubelles, brisé des vitres, jeté des pierres à la police dans les derniers troubles depuis l’incident de samedi ; 2 personnes ont été arrêtées

La police fait face aux émeutiers à Jaffa, le 3 août 2017 (Crédit : Police israélienne)
La police fait face aux émeutiers à Jaffa, le 3 août 2017 (Crédit : Police israélienne)

De nouveaux affrontements ont éclaté à Jaffa le jeudi soir lors d’une manifestation suite à l’arrestation du frère d’un homme abattu par la police samedi.

La manifestation a été la dernière confrontation violente dans la ville, qui a vu les tensions croître depuis l’incident de samedi, que les parents de l’homme tué affirment qu’il a été tué parce que la police s’est trompée sur l’identité de l’homme.

Les manifestants ont brûlé des poubelles, brisé des vitrines et jeté des pierres sur des policiers lors d’un rassemblement non autorisé, a annoncé un porte-parole de la police dans un communiqué.

La police a arrêté deux personnes soupçonnées d’avoir participé aux troubles à l’ordre public et a dispersé les émeutiers pour restaurer le calme dans la ville.

Des représentants de la police ont rencontré les dirigeants de la communauté à Jaffa plus tôt dans la journée de vendredi pour tenter d’éviter d’autres affrontements violents et de maintenir la calme et la tranquillité.

Dans la nuit de samedi, des policiers ont ouvert le feu sur deux hommes soupçonnés d’être impliqués dans une fusillade dans le port de Jaffa. Selon la police, les hommes ont tenté de fuir la scène du crime sur des cyclomoteurs.

Les deux ont été emmenés à un hôpital où l’un d’eux a succombé à ses blessures. Les deux hommes étaient tous deux résidents de Jaffa, une zone essentiellement arabe au sud de Tel Aviv.

La police fait face aux émeutiers à Jaffa, le 3 août 2017 (Crédit : Police israélienne)
La police fait face aux émeutiers à Jaffa, le 3 août 2017 (Crédit : Police israélienne)

L’identité du défunt n’a pas été révélée.

La police a arrêté le frère de l’homme jeudi car il est soupçonné d’avoir agressé plusieurs policiers qui étaient stationnés dans la ville pour maintenir l’ordre. Il est également soupçonné d’avoir amené d’autres résidents avec lui pour s’en prendre aux forces de police, a indiqué le site d’information Ynet.

Un embargo a été placé sur les détails de la fusillade sur le port, mais elle aurait des origines criminelles.

La Dixième a signalé que les suspects ont tiré à la police pendant la course poursuite. La police a déclaré qu’une enquête sur l’incident a été ouverte.

Le policier qui a tiré sur les suspects a déclaré qu’il l’avait fait car il avait refusé de s’arrêter et que les coups de feu qu’il a tirés visaient la roue arrière du cyclomoteur et non les suspects.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...