Israël en guerre - Jour 232

Rechercher

Des Juifs et des Chrétiens hébergent une famille de réfugiés syriens à Milan

Le vice-président de l'Union nationale juive a cité comme inspiration de "nombreux passages dans la Torah qui font référence à l'obligation d'aider les autres"

Des réfugiés syriens attendant l'arrivée d'un train à Milan, le 18 juin 2014. (Pier Marco Tacca/Getty Images via JTA)
Des réfugiés syriens attendant l'arrivée d'un train à Milan, le 18 juin 2014. (Pier Marco Tacca/Getty Images via JTA)

JTA — A Milan, en Italie, des Chrétiens et des Juifs hébergent une famille musulmane qui a fui les combats en Syrie.

La famille de sept personnes originaire d’Alep a immigré en Italie légalement en tant que demandeurs d’asile. La famille est actuellement logée à Milan par l’Union des communautés italiennes juives et la Communauté juive de Milan.

La procédure d’immigration de nouveaux arrivants fait partie d’un projet qui a été lancé en 2016 par trois organisations chrétiennes, a rapporté l’agence de presse ANSA la semaine dernière. La famille syrienne n’a pas été nommée.

Giorgio Mortara, un vice-président de l’Union nationale juive, a déclaré que l’organisation a décidé de s’impliquer parce qu’il y a de « nombreux passages dans la Torah qui font référence à l’obligation d’aider les autres, les étrangers ».

En 2015, le musée de la Shoah à Milan a brièvement ouvert ses portes et hébergé des réfugiés d’Afrique. Cette année-là, environ deux millions d’immigrants sont arrivés en Europe, principalement en provenance du Moyen-Orient déchiré par la guerre.

Et pourtant, « il y a un grand débat » parmi les Juifs italiens sur l’immigration, a déclaré David Romano, l’ancien responsable culturel de la communauté de Milan, à la JTA vendredi.

« Nous voyons ce qui se passe en France. Nous sommes inquiets », a-t-il dit concernant la recrudescence de la violence antisémite que des organisations franco-juives attribuent aux extrémistes musulmans. Romano s’est dit en faveur d’apporter de l’aide à ces immigrants dans leur pays d’origine, quand c’est possible.

En 2017, un demandeur d’asile syrien à Amsterdam a fracassé les fenêtres d’un restaurant casher. Un autre demandeur d’asile a participé à une tentative d’incendie contre une synagogue en Suède cette année-là.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.