Des milliers de personnes aux funérailles d’un danseur de ballet mort noyé
Rechercher

Des milliers de personnes aux funérailles d’un danseur de ballet mort noyé

Ayman Safiah, considéré comme l'un des danseurs arabes israéliens les plus talentueux, a disparu dimanche ; il était une "inspiration d'avant-garde", dit un responsable local

Ayman Safiah (Autorisation)
Ayman Safiah (Autorisation)

Des milliers de personnes ont pris part, jeudi, aux funérailles du célèbre danseur de ballet Ayman Safiah, 29 ans, dont le corps sans vie avait été retrouvé la veille au large de la côte d’Atlit, après des recherches qui avaient duré quatre jours.

Safiah, considéré comme l’un des danseurs arabes israéliens les plus talentueux de toute l’histoire du pays, avait disparu après s’être baigné en mer Méditerranée sur la côte de Neve Yam, dans le nord de l’Etat juif, dimanche.

Lors des funérailles, le chef du conseil régional de Kafr Yasif a expliqué que Safiah était un exemple pour tous.

« C’était un jeune homme de talent et d’avant-garde qui a été une source d’inspiration pour de nombreux jeunes dans la société arabe et en général », a commenté Shadi Shivri, selon la Douzième chaîne.

Des milliers de personnes assistent aux funérailles du danseur de ballet Ayman Safiah dont le corps a été retrouvé en mer, le 28 mai 2020. (Capture d’écran/Douzième chaîne)

Le père de Safiah a déclaré à la chaîne que le décès de son fils avait entraîné d’innombrables témoignages d’amour à l’égard de sa famille.

« Ayman devait fêter l’Aïd al-Fitr avec nous mais la mer nous l’a pris. Ces jours-ci, la famille ressent un amour immense venu de toute part et c’est cela qui fait de la société arabe quelque chose d’unique », a-t-il dit.

Le ministre de la Culture, Hili Tropper, a noté que la disparition de Safiah était « une perte immense » pour le monde de la danse.

« J’ai été désolé d’apprendre la mort d’Ayman Safiah, ce danseur si doué, dans des circonstances tragiques. C’est une grande perte pour le monde de la danse. Safiah était l’un des plus grands et avait remporté des succès remarquables dans le monde entier », a-t-il indiqué, selon la Douzième chaîne.

Selon les médias israéliens, Safiah était avec une amie lorsque les deux nageurs ont été entraînés vers la mer par les courants.

Safiah est parvenu à renvoyer la femme avec laquelle il se trouvait en direction de la rive mais s’est trouvé dans l’incapacité de s’extraire lui-même de l’eau.

La police a lancé des recherches pour le retrouver et, les jours suivants, des dizaines d’amis, des membres de la famille et de bénévoles – notamment des plongeurs – se sont joints à l’opération.

Un proche de la famille a déclaré que cette dernière avait reçu d’innombrables messages inquiets en provenance d’Israël et du monde entier, « ce qui témoigne de qui était Ayman et son caractère ».

Le député Ayman Odeh, leader de la Liste arabe unie, arrivé sur les lieux mardi pour rencontrer les équipes de recherche et s’entretenir avec la famille, a écrit mercredi sur Twitter que « les centaines de bénévoles arabes et juifs venus pour soutenir sa famille prouvent que son esprit est encore en nous ».

Capture d’écran d’une vidéo des plongeurs impliqués dans les recherches visant à retrouver Ayma Safiah, danseur de ballet, le 26 mars 2020. (Crédit : Police israélienne

« Condoléances à la famille », a-t-il écrit. « Quelle perte terrible. »

Il avait antérieurement indiqué que la famille semblait être déçue des efforts livrés par la police.

« La famille nous dit que c’est elle qui effectue la plus grande partie du travail de recherche depuis quelques jours et elle critique fortement les services d’urgence qui se sont réveillés trop tard », avait tweeté Odeh en début de semaine. « Je fais part de toute mon appréciation pour ces centaines de jeunes venus pour aider et nos cœurs sont aux côtés de la famille de Safiah. »

Dans un communiqué publié mardi, la police israélienne avait annoncé « investir les meilleures forces opérationnelles, les meilleures ressources et capacités technologiques pour retrouver le porté disparu ».

Un hélicoptère et un drone ont été déployés, et les recherches ont mobilisé des plongeurs en plus d’observateurs sur les plages, a poursuivi le communiqué, qui ajoutait que la police remerciait les bénévoles venus prêter main-forte.

#keepmoving

פורסם על ידי ‏‎Ayman Safiah‎‏ ב- יום שבת, 23 במאי 2020

Samedi, Safiah avait publié sur sa page Facebook une vidéo de lui en train de danser.

Il avait commencé ses études de danse dans une école du kibboutz Gaaton, dans le nord d’Israël. Il avait passé une maîtrise de danse à Londres et, après s’être produit à l’international, il était revenu en Israël pour y continuer sa carrière et y enseigner la danse.

Stuart Winer a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...