Des ministres en désaccord sur la formation de plans alternatifs anti-COVID-19
Rechercher

Des ministres en désaccord sur la formation de plans alternatifs anti-COVID-19

Amir Peretz a suggéré de créer une commission chargée de réfléchir à des plans alternatifs de lutte contre le virus, une proposition qui a fait sortir de ses gonds Gila Gamliel

Le président du Parti travailliste Amir Peretz lors d'une conférence de presse à Tel Aviv, le 12 mars 2020. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
Le président du Parti travailliste Amir Peretz lors d'une conférence de presse à Tel Aviv, le 12 mars 2020. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

La ministre de la Protection environnementale Gila Gamliel, du Likud, et le ministre de l’Economie Amir Peretz, du parti Travailliste, se sont querellés dimanche au cours d’une réunion du cabinet, ont fait savoir des informations parues dans les médias en hébreu.

Au cours de la rencontre, Peretz a suggéré de créer une commission qui serait chargée de réfléchir à des plans alternatifs de lutte contre le coronavirus pour que le gouvernement puisse réfléchir à d’autres possibilités que celles présentées par le ministère de la Santé et le Conseil de sécurité national.

« Il n’est pas nécessaire de ne s’appuyer que sur les rapports émis par le Conseil de sécurité nationale. Le moment est venu de prendre en compte toutes les propositions qui se présentent pour avoir des plans alternatifs à ceux qui sont soumis par le Conseil », aurait dit Peretz.

Gamliel aurait alors riposté que « les choses ont très bien fonctionné lors de la première vague, sans avoir besoin d’unité et de partage de pouvoir. Il faut laisser le Premier ministre se charger de la crise, pas lui mettre des bâtons dans les roues ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...