Israël en guerre - Jour 256

Rechercher

Des négociateurs israéliens aident la police roumaine lors d’une prise d’otages

Les experts se sont rendus dans la banlieue de Bucarest et ont aidé les forces de police locales à sauver une fillette retenue par son père qui menaçait de faire exploser sa maison

La scène d'une prise d'otages dans la banlieue de Bucarest, à Chiajna, le 6 mai 2023. (Crédit : Police israélienne)
La scène d'une prise d'otages dans la banlieue de Bucarest, à Chiajna, le 6 mai 2023. (Crédit : Police israélienne)

La police israélienne a déclaré samedi que des agents de son unité de négociations de crise avaient aidé avec succès les forces de l’ordre roumaines à mettre fin à une prise d’otages qui aura duré deux jours.

Selon la police, un homme d’une quarantaine d’années s’était retranché jeudi matin avec sa fille de 5 ans, menaçant de faire exploser sa maison à Chiajna, dans la banlieue de Bucarest, à l’aide de bonbonnes de gaz, dans le cadre d’un conflit conjugal.

Le chef de la police roumaine avait pris contact avec l’attaché de la police israélienne en Roumanie pour obtenir de l’aide dans cette prise d’otages, selon un communiqué de la police.

L’unité israélienne de négociations de crise s’était rendue en Roumanie où elle avait établi un quartier général temporaire qui a rassemblé des professionnels de la négociation, des psychologues, des membres de l’unité des relations extérieures de la police, des chercheurs, des volontaires et des membres de l’unité des opérations à l’étranger.

L’équipe israélienne aura travaillé 24 heures sur 24 samedi pour aider la police roumaine à négocier avec le suspect, ce qui a finalement permis de sauver la fillette.

Les experts israéliens ont expliqué à l’avocat du suspect comment l’approcher et lui parler. Au bout d’une trentaine d’heures, l’avocat est entré dans la maison et a réussi à convaincre l’homme désemparé de relâcher sa fille et de sortir pacifiquement.

Des experts de la police israélienne travaillant lors d’une prise d’otages, en Roumanie, le 6 mai 2023. (Crédit : Police israélienne)

Le chef de la police roumaine, Benone-Marian Matei, aurait déclaré à l’attaché de la police israélienne après le succès de l’opération : « Mon ami, merci beaucoup ! Transmettez mes meilleurs vœux à l’équipe israélienne. Ils nous ont beaucoup aidés. De vrais professionnels ! »

La cheffe de la division des opérations de la police, la commissaire adjointe Sigal Bar Zvi, a salué l’aide apportée aux forces de l’ordre roumaines. « La police israélienne est disposée à fournir une assistance aux autres forces de police du monde entier lorsqu’elles en font la demande », a-t-elle déclaré dans le communiqué.

« Notre unité de négociations est reconnue dans le monde entier comme une unité d’élite et ce n’est pas la première fois qu’on lui demande de l’aide en dehors des frontières du pays », a ajouté Bar Zvi.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.