Des néo-nazis australiens appellent à « absorber la race juive »
Rechercher

Des néo-nazis australiens appellent à « absorber la race juive »

Le National Socialist Network exhorte ses adeptes à coucher avec des femmes juives; Le chef du groupe publie un graphique montrant un leader juif dans une chambre à gaz

Capture d'écran d'une photo publiée sur la plateforme Gab par le groupe néo-nazi australien National Socialist Network, appelant ses adeptes à « absorber la race juive » en couchant avec des femmes juives. (Australian Anti-Defamation Commission)
Capture d'écran d'une photo publiée sur la plateforme Gab par le groupe néo-nazi australien National Socialist Network, appelant ses adeptes à « absorber la race juive » en couchant avec des femmes juives. (Australian Anti-Defamation Commission)

Un groupe néo-nazi australien a appelé à « absorber » la population juive en couchant avec des femmes juives, a déclaré samedi un organisme de vigilance local.

Sur Gab, une plateforme de médias sociaux devenue un refuge pour l’extrême droite, le National Socialist Network a exhorté « chaque homme blanc honorable, national-socialiste, klansman, skinhead, raciste » à participer à « l’opération Ashkenazi Strange », selon l’Anti-Defamation Commission basée à Melbourne.

L’objectif de la mission des néo-nazis vise à « absorber la race juive dans l’Alpha Aryan Australian POWER », selon une capture d’écran de la publication partagée par l’Anti-Defamation Commission sur Gab.

Le message contient la photo d’un homme masqué tenant un tableau blanc avec des instructions.

« Que de nombreux nazis passent sur une chienne juive, son surnom sera Auschwitz », peut-on lire sur l’un des « conseils » qui utilise un terme d’argot pour désigner des relations sexuelles en groupe.

À la ligne suivante on peut lire « DONALD TRUMP WHITE POWER ».

Le panneau indique également : « Vous devez obtenir son consentement, le viol ne compte pas (et est illégal). »

Thomas Sewell, chef du groupe néo-nazi australien National Socialist Network, effectue un salut nazi devant un graphique montrant Dvir Abramovich, président de l’Anti-Defamation Commission, dans une chambre à gaz avec une étoile jaune sur le front. (Australian Anti-Defamation Commission)

Thomas Sowell, le chef du groupe néo-nazi, a également partagé une photo sur laquelle il fait un salut nazi devant un montage représentant le dirigeant de l’Anti-Defamation Commission Dvir Abramovich dans une chambre à gaz avec une étoile jaune sur le front, accompagnée de la légende « Va te faire foutre Dvir ».

« Ces messages qui donnent la nausée révèlent non seulement la vraie nature de la bête néonazie dans notre pays, mais aussi le climat de radicalisation où les fidèles d’Hitler fantasment ouvertement sur le fait de gazer un dirigeant juif, appellent des bigots impénitents à chasser et violer des femmes juives, et partagent ces menaces en ligne », a déclaré Abramovich dans un communiqué.

Capture d’écran d’une vidéo retransmise le 15 mars 2019 montre le tireur Brenton Tarrant dans une voiture avant les fusillades massives dans deux mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande. (Capture d’écran : Shooter’s Video via AP)

Il a ajouté : « Rappelons-nous qu’avant de commettre le massacre de Christchurch, Brenton Tarrant s’était radicalisé sur Internet, était consumé par la théorie du complot du ‘grand remplacement’ promue par Sewell, et que ce dernier avait tenté en vain de recruter l’auteur du massacre. »

Tarrant, un Australien, a tué 51 personnes et en a blessé 40 dans des mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, en 2019.

Abramovich a également appelé le gouvernement australien à désigner le National Socialist Network et d’autres groupes néonazis comme organisations terroristes.

Le mois dernier, l’Australie a mis sur liste noire le groupuscule néo-nazi Sonnenkrieg Division ; c’est la première fois qu’une organisation de droite est désignée comme groupe terroriste.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...