Israël en guerre - Jour 228

Rechercher

Des ONG appellent les USA à faire pression pour la libération d’un militant émirati

19 ONG, dont HRW et Amnesty International, demandent à Blinken d'utiliser la COP28 comme moyen de pression sur les autorités émiraties au sujet d'Ahmed Mansoor, emprisonné.

Le militant des droits de l'Homme Ahmed Mansoor utilisant son iPhone, à Ajman, aux Émirats arabes unis, le 25 août 2016. (Crédit : Jon Gambrell/AP)
Le militant des droits de l'Homme Ahmed Mansoor utilisant son iPhone, à Ajman, aux Émirats arabes unis, le 25 août 2016. (Crédit : Jon Gambrell/AP)

Des organisations de défense des droits de l’Homme ont appelé mercredi les États-Unis à faire pression sur les Émirats arabes unis pour qu’ils libèrent un militant émirati détenu « arbitrairement » depuis 2017, à l’approche de la conférence de l’ONU sur le climat prévue à Dubaï.

L’opposant et militant des droits humains Ahmed Mansour a été condamné à dix ans d’emprisonnement en 2018 pour avoir, selon les autorités, critiqué le pouvoir et terni l’image de son pays sur les réseaux sociaux.

Dans une lettre conjointe envoyée au chef de la diplomatie américaine Antony Blinken, 19 ONG, parmi lesquelles Human Rights Watch (HRW) et Amnesty international, ont appelé à exercer des pressions diplomatiques sur Abou Dhabi pour obtenir la libération de Mansour.

« Nous vous demandons instamment d’appeler le gouvernement des Émirats arabes unis à libérer immédiatement et sans condition Ahmed Mansour », est-il souligné.

Dans leur missive, les ONG demandent au chef de la diplomatie américaine de « lancer cet appel publiquement et de l’évoquer dans le cadre des contacts avec les responsables des Émirats arabes unis au plus haut niveau ».

Les défenseurs des droits de l’Homme ont intensifié leurs efforts en faveur de la libération du militant à l’approche de la conférence de l’ONU sur le climat (COP28), qui se tiendra à Dubaï en novembre et décembre.

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken arrivant avant une conférence de presse à Camp David, la retraite présidentielle, près de Thurmont, dans le Maryland, le 18 août 2023. (Crédit : Alex Brandon/AP)

« Washington devrait saisir cette occasion, alors que les Émirats arabes unis tentent d’améliorer leur image au niveau international avant la conférence sur le climat, pour faire pression publiquement et en privé sur les autorités émiraties », a déclaré dans un communiqué Joey Shea, chercheur sur les Émirats arabes unis pour HRW.

Déjà arrêté et condamné une première fois en 2011, Ahmed Mansour avait reçu en 2015 le prestigieux prix Martin Ennals pour les droits de l’Homme.

Il est notamment connu pour avoir lancé l’alerte en 2016 sur le logiciel d’espionnage israélien Pegasus, dans le cadre d’une collaboration avec l’ONG CitizenLab pour identifier un message suspect qu’il avait reçu, avait alors indiqué le laboratoire de recherche canadien.

Son arrestation en mars 2017 en vertu d’une loi sur la cyber-criminalité avait été vivement critiquée par les ONG, notamment HRW et Amnesty.

Début août, les Émirats arabes unis ont déclaré qu’ils autoriseraient les défenseurs de l’environnement à « se rassembler pacifiquement » lors de la COP28, malgré l’interdiction des manifestations sans autorisation dans l’Etat du Golfe.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.