Des panneaux érigés en soutien à une synagogue vandalisée dans l’Indiana
Rechercher

Des panneaux érigés en soutien à une synagogue vandalisée dans l’Indiana

Les entreprises publicitaires ont répondu à des graffitis nazis sur la synagogue Shaarey Tefilla d'Indianapolis avec une campagne d'affichage sur les autoroutes de tout l'Etat

Un panneau d'affichage en soutien à la communauté juive de Carmel, dans l'Indiana, le 1er août 2018 (Capture d'écran :  WISH)
Un panneau d'affichage en soutien à la communauté juive de Carmel, dans l'Indiana, le 1er août 2018 (Capture d'écran : WISH)

Des panneaux d’affichage ont été érigés en soutien à une synagogue de l’Indiana qui a été vandalisée à l’aide de graffitis antisémites.

Le message affiché sur les panneaux est « LOVE » avec une étoile de David à l’intérieur du O.

« On a voulu faire quelque chose », a commenté Chris Iverson, vice-président et manager général de Lamar Advertising, devant les caméras de WISH-TV. « On a juste voulu envoyer un message positif. On a simplement pensé : Qu’y a-t-il de plus positif que l’amour ? », a-t-il expliqué.

Quatre panneaux d’affichage – une initiative également soutenue par Outfront Media et Fairway Outdoor Advertising – ont été visibles dès mardi le long de deux autoroutes majeures à proximité de Carmel, un faubourg d’Indianapolis.

Douze autres panneaux numériques affichant le même message ont été installés dans l’Etat, selon le reportage.

Une croix gammée noire entourée d’un carré rouge et la croix de fer militaire nazie avaient été peintes dans la matinée de samedi sur l’un des murs de la synagogue Shaarey Tefilla, une synagogue massortie située à proximité d’Indianapolis, une communauté formée de 200 familles.

Le service du Shabbat avait eu lieu malgré cette découverte, avait fait savoir la synagogue sur Facebook.

Un graffiti antisémite découvert sur la synagogue de Carmel, dans l’Indiana, au mois de juillet 2018 (Capture d’écran : WISH)

Dimanche, le vice-président Mike Pence avait déclaré être « bouleversé et interpellé » par cet acte de vandalisme commis dans son état natal, dont il a été le représentant au congrès pendant 12 ans et dont il a été le gouverneur pendant quatre ans.

Le président de la synagogue, Corey Freedman, a indiqué à WISH-TW qu’il était reconnaissant de ce soutien.

« Qu’ils aient pris cette initiative et qu’ils nous aient apporté ce type de soutien, encore, est formidable », a-t-il dit. « J’espère que cela va continuer, pas seulement ici mais dans toute la nation ».

Des centaines de personnes ont assisté lundi soir à une réunion de solidarité avec la communauté au sein de la synagogue.

« Un acte qui voulait exprimer la haine, et probablement espéraient-ils qu’il réveille quelques craintes, a entraîné une démonstration d’amour et de soutien qui efface mieux leur action que la peinture fraîche et les pinceaux », a commenté le rabbin de Shaarey Tefilla lors de la réunion, selon la chaîne de télévision WFYI.

Une campagne sur GoFundMe a été lancée mardi pour aider à nettoyer les dégâts sur la synagogue et renforcer la sécurité.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...